Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : le premier débat suivi de près par les militants

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de la gauche : le premier débat suivi de près par les militants
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 est allée à la rencontre des militants socialistes pendant le premier débat des candidats à la primaire de la gauche.

Le premier débat de la primaire à gauche avait lieu hier soir, jeudi 12 janvier. Sur une péniche, ils étaient plus d'une centaine, partisans d'Arnaud Montebourg, a s'être réunis pour regarder le débat. Et certains regrettent un peu le côté bon élève du débat. "Je le trouve presque un peu trop sage. Je trouve que les candidats se dévoilent, mais j'attends que le deuxième débat soit plus animé", confie un militant à France 2.

Sérénité, responsabilité, autant de qualités pour les partisans de Manuel Valls, réunis dans un bar du 11e arrondissement de la capitale. Ils vantent le sérieux de l'ex-Premier ministre. "Je le trouve calme, serein, confiant", confie une de ses partisanes. Combatif même après le match, Manuel Valls continue de défendre son bilan.

De la frustration

Chez Vincent Peillon dans le 19e, les partisans avaient beaucoup d'attentes. À l'issue du débat, Vincent Peillon ne cache pas une pointe de frustration. "Ce que j'ai vraiment regretté c'est qu'on ne parle pas d'Europe", a déclaré le candidat à la primaire de la gauche.

Enfin, de l'animation au QG de Benoît Hamon. Avec son revenu universel, le candidat a plusieurs fois été pris pour cible. Benoît Hamon qui revendique un certain franc-parler. L'objectif dimanche prochain sera donc de bousculer le débat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.