Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : le premier débat n'a pas passionné les réseaux sociaux

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Primaire de la gauche : le premier débat n'a pas passionné les réseaux sociaux
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

En plateau, Martin Gouesse fait le point sur le premier débat des candidats de la primaire de la gauche.

Le premier débat des sept candidats à la primaire de la gauche se tenait ce jeudi 12 janvier. Et triste constant, ce premier débat n'a pas vraiment passionné sur les réseaux sociaux, avec à peu près 100 000 tweets, bien loin des 225 000 tweets répertoriés lors du premier débat de la primaire de la droite. Le pic de tweet, 1 627 par minutes, a été atteint "lorsque les candidats ont fait le bilan du quinquennat de François Hollande", précise en plateau Martin Gouesse.

Deux fantômes

Parmi les messages les plus repostés : "Et là, imagine, Mélenchon débarque en hologramme sur TF1". Le fantôme du candidat à la présidentielle plane au-dessus du débat. Autre message qui donne l'ambiance de la soirée sur les réseaux sociaux : "Même les mini-professions de foi de mes élèves qui candidatent pour être délégué de classe sont plus convaincantes". Un second fantôme animait ce premier débat, l'absence d'Emmanuel Macron à la primaire. Parmi les candidats les plus recherchés sur internet ce soir, Sylvia Pinel remporte la palme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.