Jean-Christophe Cambadélis moque les "carabistouilles" de François Hollande sur la primaire socialiste

L'ancien premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis a estimé dimanche dans l'émission "Questions politiques" sur France Inter et franceinfo que "Ce n'est pas la primaire qui a empêché" François Hollande de se présenter à la présidentielle, "c'est la sortie de Macron."

Alors que François Hollande prépare un livre sur son quinquennat, Jean-Christophe Cambadélis a évoqué sur franceinfo les "carabistouilles" de l'ancien président de la République à propos de la primaire socialiste. L'ancien premier secrétaire général du Parti socialiste était l'invité dimanche 11 mars de "Questions politiques" sur France Inter et franceinfo en partenariat avec Le Monde.

François Hollande "réécrit l'histoire"

"Aujourd'hui François Hollande développe cette thèse, selon laquelle la primaire lui a été imposée et que sans elle il aurait gagné", explique Jean-Christophe Cambadélis. "Mais ça n'est pas vrai, c'est une carabistouille de François Hollande, dont il a l'habitude. Ce n'est pas la primaire qui l'a empêché de se présenter, c'est la sortie de Macron."

Jean-Christophe Cambadélis estime que François Hollande "réécrit l'histoire". "Parce qu'il ne peut pas dire que c'est la responsabilité d'Emmanuel Macron puisque c'est son successeur, donc c'est la responsabilité de Cambadélis".

François Hollande a renoncé à se présenter à l'élection présidentielle le 1er décembre 2016. Emmanuel Macron avait annoncé sa candidature quelques jours plus tôt, le 16 novembre.

Jean-Christophe Cambadélis, l\'ancien premier secrétaire général du Parti socialiste sur la plateau de \"Questions politiques\" sur France Inter et franceinfo, le 11 mars 2018.
Jean-Christophe Cambadélis, l'ancien premier secrétaire général du Parti socialiste sur la plateau de "Questions politiques" sur France Inter et franceinfo, le 11 mars 2018. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)