François Hollande en visite éclair à Prague

François Hollande était en République tchèque mercredi 30 novembre. Une visite diplomatique plutôt délicate, car Paris et Prague s'opposent sur bien des sujets. Quant à une éventuelle candidature à la primaire de la gauche, le chef de l'État fait durer le suspense.

FRANCE 2

Diplomatiquement, cette visite de François Hollande en République tchèque mercredi 30 novembre était importante. Importante parce que ce pays n'est pas un partenaire facile. Membre de l'UE, il ne partage pas tous les avis de la France et l'Allemagne loin de là, notamment sur la question des migrants. Toutefois, François Hollande était aussi attendu sur des questions de politique intérieures sur lesquels il est resté muet.

Pas d'annonce surprise

On ne saura pas s'il est candidat à un nouveau mandat de président en passant par la primaire de la gauche. Ce n'est pas à l'étranger qu'on répond à ce genre de question, a-t-il dit à Alban Mikoczy, l'envoyé spécial de France 2 à Prague. Le suspense dure et ce n'est pas plus mal, selon le journaliste. Après le président tchèque, François Hollande s'est entretenu avec le Premier ministre avant de rencontrer la communauté française et de regagner Paris mercredi soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande lors du lancement du plan interministériel \"bien-être et santé des jeunes\", le 29 novembre 2016 au palais de l\'Eysée à Paris.
François Hollande lors du lancement du plan interministériel "bien-être et santé des jeunes", le 29 novembre 2016 au palais de l'Eysée à Paris. (IAN LANGSDON / AFP)