Cet article date de plus d'un an.

Politique : recomptage des voix au PS, le parti au bord de l'implosion ?

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Politique : recomptages des voix au PS, le parti au bord de l'implosion ?
Article rédigé par France 3 - L. Seux
France Télévisions
La confusion règne toujours au Parti socialiste, qui continue, dimanche 22 janvier, de recompter les voix des deux candidats au poste de Premier secrétaire, Olivier Faure et Nicolas Mayer-Rossignol.

Le Parti Socialiste apparaît de plus en plus fracturé. "Toujours pas de premier secrétaire officiel, et reconnu par tous au Parti socialiste depuis hier", rapporte le journaliste Léo Seux, en direct, dimanche 22 janvier, d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Une commission de récolement s'est réunie en début d'après-midi, samedi, au siège. 

Le Parti socialiste "au bord de l'implosion"

"Ces travaux ont repris ce matin autour de 10 heures, en présence des représentants des deux candidats, Olivier Faure et Nicolas Mayer-Rossignol", poursuit le journaliste. Son rôle est d'examiner les irrégularités, fédération par fédération, afin de tenter de "mettre tout le monde d'accord sur les résultats [du] scrutin". Au bout d'une dizaine d'heures de réunion, samedi, "seulement la moitié des fédérations avaient été examinées". "À une semaine du congrès de Marseille, le Parti socialiste semble plus que jamais au bord de l'implosion", conclut Léo Seux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.