Olivier Faure : quelle ligne pour le PS ?

Seul candidat en lice pour le deuxième tour du scrutin le 29 mars prochain, Olivier Faure sera le futur premier secrétaire du Parti socialiste. Il aura la lourde charge de relever la maison socialiste.

France 2

Olivier Faure prend quelques instants pour savourer. Seul en lice, il va devenir le premier secrétaire du PS. Il veut unir le parti déchiré. Il était le favori, car il est d'abord un homme de consensus. Ce bientôt quinquagénaire milite au PS depuis l'âge de 17 ans. Élu député en 2012, il est l'un des rares à survivre à la déroute de juin dernier. Il fait ses armes au cabinet de Martine Aubry, alors ministre, en 1997, avant de se mettre au service de François Hollande, premier secrétaire du PS, et suit Jean-Marc Ayrault à Matignon.

Contre les ordonnances, pour la moralisation de la vie publique

Des mentors dont il a appris l'art de la synthèse, qu'il applique au groupe PS à l'Assemblée, où il est aujourd'hui dans une opposition franche à Emmanuel Macron. Mais ça n'a pas toujours été le cas : s'il a voté contre les ordonnances et la loi antiterroriste, il s'est abstenu sur la confiance au gouvernement et a voté pour la loi de moralisation de la vie publique, au début du quinquennat. Olivier Faure veut se donner du temps pour reconstruire un PS à terre après le mandat de François Hollande et les départs de Benoît Hamon et Manuel Valls. Les militants voteront dans 15 jours pour le second tour, mais il n'y aura qu'un bulletin : celui d'Olivier Faure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le député de Seine-et-Marne, Olivier Faure, le 30 janvier 2018 à l\'Assemblée.
Le député de Seine-et-Marne, Olivier Faure, le 30 janvier 2018 à l'Assemblée. (LUDOVIC MARIN / AFP)