Georges Sarre, ancien secrétaire d'Etat de François Mitterrand, est mort à l'âge de 83 ans

Un hommage va lui être rendu dans son ancienne mairie du 11e arrondissement de Paris.

Georges Sarre pose dans son bureau de la mairie du 11e arrondissement de Paris, le 21 février 2001.
Georges Sarre pose dans son bureau de la mairie du 11e arrondissement de Paris, le 21 février 2001. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Il avait été secrétaire d'Etat socialiste de François Mitterrand de 1988 à 1993. Georges Sarre est mort jeudi 31 janvier à l'âge de 83 ans, a annoncé à l'AFP Jean-Pierre Chevènement. "Je ressens une peine immense après le décès de ce compagnon de combat depuis notre prime jeunesse", a déclaré l'ancien ministre.

Né en novembre 1935, Georges Sarre avait dirigé avec Jean-Pierre Chevènement le Centre d'études, de recherches et d'éducation socialiste (Ceres) qui avait permis en 1971 à François Mitterrand de prendre la tête du Parti socialiste. Figure de la gauche parisienne, il avait été député de Paris de 1981 à 1988, puis de nouveau de 1993 à 2002, et maire du 11e arrondissement de 1995 à 2008.

Il avait également occupé le poste de secrétaire d'Etat aux Transports dans les gouvernements Rocard, Cresson et Bérégovoy. En 1989, il avait notamment fait voter le permis de conduire à points, entré en application en 1992. En 1993, il avait quitté le PS pour fonder avec Jean-Pierre Chevènement le Mouvement des citoyens, dont il avait assumé la présidence de 2001 à 2002.

Un hommage à la mairie du 11e

Sur les réseaux sociaux, des élus de la ville de Paris ont tenu à lui rendre hommage. "Georges Sarre nous a quittés. Il reste dans les mémoires de nombre de nos concitoyens tant son action fut engagée et appréciée. Le 11e arrondissement sait ce qu’il lui doit et ne l’oubliera pas. Un hommage lui sera rendu dans les prochains jours", a écrit l'actuel maire de l'arrondissement, François Vauglin.