Faure (PS) : le Congrès de Versailles, moment "assez inutile", mais "j'y serai"

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure est l'invité politique du "Soir 3" dimanche 8 juillet.

Voir la vidéo
France 3

"Je serai" au Congrès de Versailles lundi 9 juillet même si ça peut apparaître comme un moment "assez inutile parce qu’Emmanuel Macron a pu s'exprimer largement ces dernières semaines. On voit bien que ce qu'il aime c'est le faste de Versailles, la possibilité de s'exprimer en majesté", explique le patron du PS Olivier Faure dans le "Soir 3" dimanche 8 juillet.

"Nous y serons parce qu'il faudra apporter une autre parole et utiliser ce moment pour dire aux Français qu'un an après l'élection d'Emmanuel Macron on est très loin de ce qui était envisagé par rapport à ce qui s'est réellement passé", ajoute le député de Seine-et-Marne.

"La Ve République a besoin d'évoluer"

"La réforme constitutionnelle envisagée va contribuer à concentrer davantage le pouvoir entre les mains d'un seul homme. La volonté du président est de supprimer les corps intermédiaires : le monde syndical, celui des élus locaux, des parlementaires. On va faire disparaître la proximité entre les élus et les citoyens", assure Olivier Faure.

Le premier secrétaire du Parti socialiste estime que "la Ve République a besoin d'évoluer" dans un autre sens : "rééquilibrer les pouvoirs, faire en sorte qu'au pouvoir présidentiel puisse coexister des contre-pouvoirs et faire en sorte que la société civile puisse faire irruption dans la vie démocratique".

Le JT
Les autres sujets du JT
Olivier Faure, le premier secrétaire du PS, lors d\'un point presse au siège du parti le 20 mars 2018.
Olivier Faure, le premier secrétaire du PS, lors d'un point presse au siège du parti le 20 mars 2018. (MAXPPP)