Manifestations : un défilé sous tension à Paris

Des manifestations se sont tenues dans plusieurs villes de France samedi 5 décembre. Des milliers de personnes ont à nouveau demandé le retrait de la loi sur la sécurité globale.

France 3

90 rassemblements ont eu lieu samedi 5 décembre dans toute la France pour protester contre les violences policières et la loi "sécurité globale". À Paris, un peu plus d'une heure après le départ de la manifestation, la situation se tend : les policiers font face à des centaines de black blocks. Le groupe casse et incendie plusieurs voitures, tandis que les pompiers tentent d'intervenir tant bien que mal. "Vers 17 heures, il y a eu des véhicules incendiés, des commerces ont été détruits", rapporte le journaliste Marc de Chalvron, en direct de la place Gambetta, à Paris.

"Une trentaine d'interpellations" à Paris

Vers 18 heures, la manifestation a éclaté en plusieurs petits groupes : une partie a réussi à rejoindre la place de la République, l'arrivée prévue du parcours. "La préfecture de Paris parlait alors d'une trentaine d'interpellations", reprend le journaliste. Il y a également eu des violences en marge de la manifestation à Rennes (Ille-et-Vilaine), tandis que l'ambiance était plus apaisée à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Le JT
Les autres sujets du JT
Un manifestant masqué brandit une pancarte lors de la mobilisation contre la proposition de loi sur la \"sécurité globale\" à Paris, le 5 décembre 2020.
Un manifestant masqué brandit une pancarte lors de la mobilisation contre la proposition de loi sur la "sécurité globale" à Paris, le 5 décembre 2020. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)