Cet article date de plus de neuf ans.

Primaire UMP à Paris : bisbilles sur fond de mariage pour tous

Ambiance au sein de l'UMP parisienne... Jean-François Legaret, l'un des candidats à la primaire, annonce qu'il veut porter plainte pour "faux et usage de faux". En cause : la diffusion d'une vidéo détournée qui le présente comme un partisan de la loi Taubira.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

Après la passe d'armes entre Guillaume Peltier et Nathalie
Kosciuzko-Morizet au sujet du mariage pour tous, la loi Taubira provoque de
nouveaux remous au sein de la droite parisienne.

 A quelques heures du début du scrutin, l'un des candidats à
l'investiture pour les municipales 2014 annonce ce jeudi qu'il souhaite porter
plainte pour "faux et usage de faux".

 Jean-François Legaret ne digère pas la diffusion d'une vidéo
de trente secondes. On le voit souhaiter un bon anniversaire à Gaylib. Le maire
du 1er arrondissement salue ce mouvement de défense des droits des
homos au sein de la droite qui "fait avancer la réflexion". 

Pour Jean-François Legaret, ces images tournées en 2007 ne
concernent pas la loi Taubira. Mais
au-delà de ce "détournement ", le candidat à la mairie à la primaire
UMP assure que des fichiers de l'UMP auraient été récupérés pour envoyer cette
vidéo sur les mails de militants.

Le maire du 1er arrondissement de Paris réclame donc
que l'UMP mène une enquête interne pour déterminé s'il y a eu une fuite. Et il
se dit prêt à saisir la commission nationale informatique et libertés sur le
déroulement de sa campagne. 

Jean-François Legaret qui annonce donc aussi le dépôt d'une
plainte pour "faux et usage de faux". Il vise en particulier Claude Goasguen,
qualifié de "grande gueule ". Réponse du maire du XVIe arrondissement :
"qu'il dépose plainte. Je suis à disposition ". Ambiance.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.