Présidence de l'UDI : Jean-Christophe Lagarde succède à Jean-Louis Borloo

Elu avec plus de 53% des voix, le député-maire de Drancy était opposé à l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin.

Le porte-parole de l\'UDI Jean-Christophe Lagarde arrive à un meeting du parti centriste, le 24 novembre 2012, à Paris.
Le porte-parole de l'UDI Jean-Christophe Lagarde arrive à un meeting du parti centriste, le 24 novembre 2012, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)

Plus de six mois après le départ de Jean-Louis Borloo pour raisons de santé, les adhérents du parti centriste UDI ont élu, jeudi 13 novembre, Jean-Christophe Lagarde comme leur nouveau président. Le député-maire de Drancy était opposé à l'ancien ministre de la Défense Hervé Morin.

Jean-Christophe Lagarde était arrivé avec 700 voix d'avance à l'issue du premier tour, avant d'être accusé par Hervé Morin d'avoir "gonflé" les fichiers d'adhérents dans son département de Seine-Saint-Denis. L'ancien ministre de la Défense avait même mis en doute la "sincérité du scrutin", avant d'être recadré par les instances du parti, au terme d'une fin de campagne électorale très houleuse.

Hervé Morin, qui n'était pas présent pour la proclamation des résultats, a envoyé un communiqué, jeudi soir. "Compte tenu du faible écart de voix et du contexte si particulier que certains ont relevé, je laisse à chacun le soin de tirer les conclusions qu'il entend de ce scrutin", a-t-il dit.