Cet article date de plus de dix ans.

Pouvoir d’achat : État des lieux

Si en 2010 le pouvoir d’achat a stagné, en 2011 les perspectives semblent beaucoup plus sombres pour les Français.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Si les chiffres montrent une certaine stabilité en 2010, les français pense que leur capacité d'achat a chuté depuis un an. (afp)

Si en 2010 le pouvoir d'achat a stagné, en 2011 les perspectives semblent beaucoup plus sombres pour les Français.

Selon les chiffres de l'INSEE, le revenu disponible brut des ménages est en progression en 2010 avec une augmentation de 2,0 % après une hausse de 0,6 % en 2009. Cependant, le prix de la dépense de consommation finale progresse lui aussi, de 1,2 %. Résultat : le pouvoir d'achat du revenu disponible brut ralentit à 0,8 %.
Cette évolution est mesurée pour l'ensemble des ménage. Mais compte tenu de la croissance de la population, la progression du pouvoir d'achat au niveau individuel est quasi nulle : 0,1 % pour 2010.

Sentiment de baisse du pouvoir d'achat

Si les chiffres montrent une certaine stabilité en 2010, le sentiment des Français est tout autre concernant 2011. Selon une étude*, 55% d'entre eux ont le sentiment que leur pouvoir d'achat a diminué depuis un an. Ils pointent du doigt l'augmentation des prix des matières premières (91%), la volonté des entreprises de faire du profit (81%). Ils ont également le sentiment que la politique du gouvernement n'a rien arrangé (79%).

Elu sur le thème du « travailler plus pour gagner plus », Nicolas Sarkozy et la majorité chercheront à défendre leur bilan durant cette campagne présidentielle. Entre bataille de chiffres et mesures radicales proposées par les candidats, le débat autour du pouvoir d'achat sera sans doute décisif.

*Etude d'Obea-Infraforces pour France info et 20 minutes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.