Cet article date de plus de dix ans.

Pour Guéant, le vote des étrangers conduit au halal obligatoire à la cantine

Claude Guéant a joué à nouveau la surenchère avec le FN en affirmant qu'accorder le droit de vote aux étrangers pourrait "rendre obligatoire la nourriture halal" dans les cantines. Tollé à gauche et au Modem.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Claude Guéant à Velaine-en-Haye (AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON)

Claude Guéant a joué à nouveau la surenchère avec le FN en affirmant qu'accorder le droit de vote aux étrangers pourrait "rendre obligatoire la nourriture halal" dans les cantines. Tollé à gauche et au Modem.

Claude Guéant récidive. Après sa petite phrase devant des étudiants de l'UNI - "toutes les civilisations ne se valent pas",le ministre de l'Intérieur a flirté à nouveau avec un discours proche de celui du Front National, jeudi près de Nancy, lors d'une réunion électorale.

Il a notamment insinué que le vote des immigrés en France pourrrait "rendre obligatoire la nourriture halal" dans les cantines et brandi les statistiques de délinquance des étrangers. Des propos qualifiés de "nauséabonds par le directeur de campagne de François Hollande, Manuel Valls.

"Rendre obligatoire la nourriture hallal dans les cantines"

Vendredi 2 mars, le ministre de l'intérieur a lancé lors d'une réunion électorale à Velaine-en-Haye (Meurthe-et-Moselle). : "Accepter le vote des étrangers, c'est la porte ouverte au communautarisme. Nous ne voulons pas que des conseillers municipaux étrangers rendent obligatoire la nourriture halal dans les repas des cantines, ou réglementent les piscines à l'encontre des principes de mixité".

"Les étrangers doivent accepter nos règles, c'est à eux de s'adapter. Chacun comprend que si on reçoit moins d'immigrés, les choses se passeront mieux", a-t-il ajouté.

Pour mieux enfoncer le clou, il a ensuite brandi les statistiques sur la délinquance des étrangers : "Il y a 5,8% d'étrangers en France alors que 13% des condamnations concernent les étrangers: il y a du bon sens à remettre dans la gestion des affaires publiques".

"Des propos nauséabonds"

Interrogé samedi sur Europe 1, le directeur de la communication de François Hollande, Manuel Valls (PS), a estimé que Claude Guéant "dépassait les bornes". "Ce sont des propos nauséabonds mais qui sont à l'image de la campagne de Nicolas Sarkozy, ce sont des propos qu'on l'on connaît déjà dans la bouche du ministre de l'Intérieur".

"Il ferait mieux d'ailleurs de s'occuper de lutter contre l'insécurité et la délinquance" a ajouté le député-maire d'Evry, en faisant référence au meurtre à Marseille d'un gérant de restaurant-discothèque dans la nuit, deux jours après un double homicide dans la même ville.

"Une manière de détourner l'attention des Français de l'essentiel"

Les propos de Claude Guéant sont "tout simplement une manière de détourner l'attention des Français sur l'essentiel, le chômage, la précarité, le pouvoir d'achat qui baisse, la crainte de l'avenir, c'est une manière d'abaisser le niveau de la campagne", a poursuivi M. Valls.

"Un leurre qui vise à exciter les peurs"

Même son de cloche du côté de François Bayrou.

"Ces propos sont un leurre qui vise à exciter la France et à exciter les peurs. On ne peut pas se comporter comme ça quand on est aux responsabilités de la France", a déclaré le candidat du Modem à l'Elysée à la presse en marge d'un déplacement à Hanches (Eure-et-Loir).

"Ou il choisit les valeurs de la République, ou il s'en va"

La députée communiste Marie-George Buffet a jugé, elle que le ministre de l'Intérieur devait quitter ses fonctions.

"On ne peut pas être ministre de l'intérieur de la République et tenir des propos xénophobes. Aussi je lui demande de choisir: ou il choisit les valeurs de la République et le respect des hommes et des femmes qui la constituent ou il s'en va. A lui de décider, maintenant", écrit l'ancienne secrétaire nationale du PCF dans un communiqué.

"Un pourceau obsessionnel"

Sur Twitter enfin,claire et lapidaire signée Cécile Duflot (EELV) : "et donc, jour après jour, M. Guéant continue de se vautrer comme un pourceau obsessionnel dans ses idées dégoûtantes...".

Sur Twitter encore, la saillie du ministre de l'Intérieur a suscité un concours de blagues sour le hashtag (catégorie) #lemondeselonGuéant .

On n'en citera qu, signée @abadinte : "Il faut interdire l'immigration maghrébine sinon le couscous sera le plat préféré des Français #LeMondeSelonGuéant".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.