PC - UMP - FN : les voeux de Hollande pour 2014 déjà moqués

Les traditionnels voeux de François Hollande pour la nouvelle année sont attendus mardi soir, à 20h, à la télévision. Le président français devrait moins faire le bilan de l'année écoulée que parler de celle à venir et de son "combat" contre le chômage. Mais l'opposition a pris les devants, et le PCF comme Jean-François Copé ont d'ores et déjà ironisé sur les voeux du chef de l'Etat. 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Traditionnel exercice médiatique auquel se livrent les différents chefs d'Etat pour faire un bilan de l'année passée et se projeter sur celle à venir, les voeux du président français n'ont pas encore eu lieu qu'ils ont pourtant déjà été moqués, voire critiqués. 

Le premier à avoir allumer la mèche est le Parti Communiste français. Alors qu'il se murmure que François Hollande prévoit moins de parler de 2013 que de l'année 2014 et du "combat " contre le chômage, le PCF s'est donc livré à son propre bilan de 2013, avec un clip humoristique (ci-dessus). 

"Réalisé avec trucages"

Accusant le gouvernement de ne pas être assez à gauche, les communistes publient une vidéo "réalisée avec trucages " qui débute par les voeux du président de la République pour 2013 suivis de "oui mais nous en 2013, on aurait aimé avoir ".

Les images s'enchaînent alors montrant des ministres du gouvernement ne sachant pas répondre à des questions d'auditeurs sur la dette, la santé, l'écologie, les retraites. Sur la musique du générique "des histoires sans paroles " diffusé sur l'ORTF, le PCF assène comme dans un film muet "on aurait aimé avoir un gouvernement de gauche ", "qui rétablisse la retraite à 60 ans ", "qui engage la transition écologique " ou encore "qui cesse la chasse aux sans papiers ".  

Le FN et l'UMP ironisent 

Du côté de la droite et de l'extrême-droite, les commentaires ont également fusé sur le discours à venir de François Hollande. Jean-François Copé, président de l'UMP, a affirmé dans une vidéo publiée sur le site internet du parti, que la France, "hélas, est affaiblie par les choix politiques d'un gouvernement prisonnier de son dogmatisme et de son refus de voir la réalité en face ".

Il a dénoncé "le matraquage fiscal ", le chômage et "le troisième fléau qui menace, l'appauvrissement des Français ", et a appelé à un "vote sanction " lors des élections municipales, en mars 2014. 

"François Hollande ne dira rien, comme d'habitude" (Florian Philippot)

Pour le vice-président du Front national, Florian Philippot, François Hollande "ne dira rien demain, comme d'habitude (...). Sa seule crainte en ce moment, c'est le Front national, qu'on a le droit de traiter de tous les noms et ses électeurs au passage ", a expliqué Florian Philippot. "Pour le reste, qu'est-ce que vous voulez qu'il annonce ? Sur le chômage, les chiffres montent et quand il y a un plus, ils nous disent que c'est un moins" .

Déjà critiqué, le discours de François Hollande devrait donc être, comme toujours, scruté par les différents observateurs. Pour se faire une idée de ce que pourrait dire le président, il est toujours possible de revoir celui que le président français avait tenu, le 31 décembre 2012 (ci-dessous ). 

[**Voeux de François Hollande : retrouvez le discours en intégralité** sur WAT.tv](http://www.wat.tv/video/voeux-francois-hollande-retrouvez-5hksx_2i0u7_.html "Vidéo Voeux de François Hollande : retrouvez le discours en intégralité sur wat.tv") sélectionnée dans [Actualité](http://www.wat.tv/guide/actualite-info "Toutes les vidéos Actualité sont sur wat.tv")