Vidéo "Il faut un travail pour tous et un Smic à 1 800 euros", réclame Fabien Roussel, secrétaire national du PCF

Publié
Article rédigé par
Radio France

Candidat à la présidentielle, le secrétaire national du Parti communiste français plaide également pour la semaine de 32 heures. Que chacun ait "un vrai travail et un vrai salaire".

"Il faut un travail pour tous et un Smic à 1 800 euros", a affirmé sur franceinfo samedi 11 septembre Fabien Roussel, le secrétaire national du Parti communiste français (PCF), alors que l’Insee a rehaussé la veille sa prévision de croissance à 6,25 % pour 2021, soit la plus forte croissance depuis 1973.

"Je rencontre des personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Je rencontre des salariés qui n'arrivent pas à subvenir à leurs besoins malgré le travail qu'ils ont. Le travail ne paye pas, parce que les salaires sont bas", dénonce Fabien Roussel.

"Il y a aujourd'hui plus de 10 millions de nos concitoyens qui vivent sous le seuil de pauvreté, alors que nous sommes un pays très riche !"

Fabien Roussel, secrétaire national du PCF

à franceinfo

Le secrétaire national du PCF veut "garantir le droit universel au travail. Il faut surtout un travail pour tous. Il faut aussi augmenter le Smic et l'ensemble des salaires. Il nous faut un Smic à 1 800 euros bruts". Fabien Roussel dénonce "les emplois où l’on gagne 800 à 900 euros net par mois. Toutes ces femmes de ménage qui sont exploitées et ces gens qui vont soigner nos personnes âgées et qui font des journées à rallonge. Il faut pouvoir les rémunérer correctement."

Sur la pénurie de main d’œuvre, le Parti communiste français affirme que le probème est liée à "un manque de formation et un manque d'attractivité d'un certain nombre de métiers où il y a effectivement des tensions. Donc, c'est la question des salaires, mais aussi des conditions de travail."

Une question de salaire mais aussi de temps passé au travail

"Il y a aussi une quête de sens au travail. Pourquoi va-t-on passer une vie au travail ?", s’interroge Fabien Roussel. "Qu'est-ce que je vais faire pour mon pays ? On a besoin de ça, pour retrouver une vie équilibrée. D'avoir du temps pour ses enfants. Donc, c'est une question de salaire. Mais c'est aussi une question de conditions de travail et de temps passé au travail."

Le secrétaire national du PCF est "pour la réduction du temps de travail et la semaine de 32 heures."

"Je préfère qu'on travaille moins, mais qu'on travaille tous."

Fabien Roussel

à franceinfo

Il propose enfin qu’à chaque départ en retraite, un jeune entre dans une entreprise. "Et donc, nous devons aujourd'hui avoir un plan de création d'emploi et de formation qui garantisse à chacun d'avoir un vrai travail et un vrai salaire. Et je dis que c'est possible."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Parti communiste français - PCF

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.