Cet article date de plus d'onze ans.

Olivier Besancenot conduira la liste du Nouveau parti anticapitaliste pour les régionales en Ile-de-France

Le très médiatique facteur de Neuilly-sur-Seine, éclipsé par les verts lors des européennes de 2009 et qui a longtemps entretenu le suspens sur sa candidature, a été "désigné lors d'une réunion", a fait savoir le NPA.C'est la première fois qu'il conduit une liste dans ce type de scrutin.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Olivier Besancenot (France 2)
Le très médiatique facteur de Neuilly-sur-Seine, éclipsé par les verts lors des européennes de 2009 et qui a longtemps entretenu le suspens sur sa candidature, a été "désigné lors d'une réunion", a fait savoir le NPA.

C'est la première fois qu'il conduit une liste dans ce type de scrutin.

Il entend "faire entendre la voix d'une gauche anticapitalistique et indépendante", explique-t-il dans une interview au Parisien. "Je ne serai donc pas le porte-parole national et ferai très peu de meetings dans les autres régions", a-t-il précisé. "J'ai décidé de mouiller ma chemise car l'Ile-de-France est la région la plus riche de France. Mais paradoxalement, c'est là que les inégalités sociales sont les plus fortes", a-t-il ajouté.

Parmi les propositions de la tête de liste du NPA figurent "la gratuité des transports collectifs pour tous" et "d'arrêter de subventionner le patronat et les grandes entreprises capitalistes en utilisant l'argent public à des fins publiques".

Dans quatre ou cinq régions sur 22, la formation devrait faire alliance avec le Parti de gauche (PG) lors du scrutin du 14 mars. Il s'agit des régions où le Parti communiste a choisi de faire liste commune avec le Parti socialiste plutôt que le PG de Jean-Luc Mélenchon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.