Cet article date de plus de deux ans.

Notre-Dame-des-Landes : l'évacuation de la ZAD se poursuit

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Notre-Dame-des-Landes : l'évacuation de la ZAD se poursuit
Article rédigé par
France Télévisions

L'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se poursuit ce mardi 10 avril dans une atmosphère tendue.

Face aux cordons de gendarmes mobiles, sa colère explose. Le compagnon de cette zadiste vient d'être blessé et évacué. Un peu plus tôt ce mardi 10 avril, les forces de l'ordre ont réinvesti massivement la ZAD de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). Dans le champ attenant, le face-à-face se tend. Jets de pierre et de boue d'une part, grenades lacrymogènes et assourdissantes de l'autre. Plus loin, les gaz lacrymogènes.

Plusieurs blessés

Les zadistes se disent plus déterminés que jamais. Dans le bocage, les gaz lacrymogènes se mêlent au brouillard d'où émerge l'hélicoptère de la gendarmerie. Une centaine de zadistes convergent vers une ligne tenue derrière des arbres par les gendarmes. Les zadistes disent leur colère face à l'État qui, selon eux, n'a pas respecté sa parole en évacuant des lieux où se vivaient des projets agricoles paisibles. Malgré l'enlisement de la situation, les gendarmes mobiles détruisent le squatt, mis à terre par les pelleteuses. Six zadistes ont été blessés ainsi que dix gendarmes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.