Non, le courant n'a pas été coupé à Levallois pour censurer une enquête télé sur les Balkany

"Complément d'enquête", sur France 2, a dénoncé des dérives dans la gestion du parc immobilier par le député-maire Patrick Balkany. Au moment de la diffusion de l'émission, les rues de la ville étaient plongées dans le noir. Certains habitants ont accusé la municipalité d'avoir agi sciemment, à tort.

Des habitants de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ont signalé une coupure de l\'éclairage public, jeudi 4 juin, alors qu\'un documentaire sur les pratiques immobilières de Patrick et Isabelle Balkany était diffusé sur France 2.
Des habitants de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) ont signalé une coupure de l'éclairage public, jeudi 4 juin, alors qu'un documentaire sur les pratiques immobilières de Patrick et Isabelle Balkany était diffusé sur France 2. (M. DOLIGE / DR)

La mairie de Levallois porte plainte contre X après une panne de l'éclairage public, vendredi 5 juin. Cet incident a eu lieu la veille, au moment même où l'émission "Complément d'enquête" consacrait une émission au couple Balkany, vers 22h25, sur France 2. Sur les réseaux sociaux, certains ont alors soupçonné le maire Patrick Balkany (Républicains) d'avoir fait sauter les plombs pour éviter que les habitants ne visionnent l'enquête, émaillée de révélations gênantes sur les pratiques immobilières du couple Patrick et Isabelle Balkany, qui gère la mairie de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) depuis trente ans.

La coïncidence laisse libre cours à l'imagination. Mais en réalité, il n'y a pas eu de panne de courant chez les particuliers. Sur les photos prises par les habitants, certaines fenêtres sont d'ailleurs éclairées, alors que les rues sont plongées dans le noir. "Nous n'avons eu aucun appel au centre de dépannage", explique-t-on chez ERDF. Contacté par francetv info, l'opérateur "confirme l'absence d'incident ou de coupure sur le réseau de distribution d'électricité à Levallois-Perret."

L'éclairage public est revenu peu après minuit

S'il y a bien eu panne de courant, c'était dans la rue, où l'éclairage public n'est pas géré par le réseau de distribution ERDF. Les rues ont donc été plongées dans le noir, comme le confirme la municipalité. Le courant est revenu après la fin de l'émission, peu après minuit. Ce timing a d'ailleurs grossi les soupçons de certains habitants.

"Le réseau d'éclairage public, qui fait l'objet d'un important programme de rénovation depuis plusieurs années, n'est pas en cause", écrit la mairie de Levallois. "A la suite de leur intervention, les techniciens ont conclu que cette panne avait pour origine soit la surtension momentanée d'un disjoncteur, soit un acte de malveillance." La municipalité annonce avoir déposé une plainte contre X.

Pas de panne généralisée des box internet

Enfin, sur les réseaux sociaux, quelques habitants assurent avoir été perturbés par des dysfonctionnements de leur box internet, certains évoquant notamment une "image figée" lors de la diffusion de l'émission. Chez Bouygues Telecom, on évoque "quelques perturbations sur le secteur entre 21h45 et 22 heures qui ont peut-être eu un léger impact pour des clients". Un phénomène isolé, donc, dont les effets potentiels auraient de toute façon eu lieu avant l'heure de diffusion.

Ceux qui ont raté le dernier numéro de "Complément d'enquête" peuvent se rabattre sur francetv info, où le documentaire est disponible en ligne. Fin mai, une coupure de courant avait perturbé 20 000 clients du même secteur pendant une demi-heure, vers 8h15. A l'heure de "Télématin", personne n'avait alors crié au complot.