Cet article date de plus de huit ans.

Nombreuses réactions à la démission de Morelle

La démission d'Aquilino Morelle, conseiller spécial du chef de l'Etat, a provoqué de très nombreuses réactions. Hier jeudi, le site Mediapart publiait un article dans lequel le journaliste Michaël Hajdenberg accusait Morelle de conflit d'intérêts.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La démission du conseiller
spécial de François Hollande
fait beaucoup de bruit. Aquilino Morelle a donc
décidé ce midi de quitter l'Elysée. Cette nouvelle intervient au moment
même où François Hollande était en visite à Clermont-Ferrand sur le thème de
l'innovation industrielle.

Le chef de l'Etat manifestement embarrassé par cette
affaire a répondu à la presse dans la capitale auvergnate au sujet de son
conseiller : "Aquilino Morelle a pris la seule
décision qui s'imposait
, la seule décision qui convenait, la seule décision qui
lui permettra de répondre aux questions qui lui sont posées par rapport à des activités
qu'il a eues comme inspecteur des affaires sociales il y a quelques
années
".

"Si ce qui est dit est vérifié je ne vois pas
comment il peut rester
" avait expliqué dès ce matin le nouveau patron du
PS Jean-Christophe Cambadélis.

"Quand je vois cette affaire je me demande si on
a appris de l'affaire Cahuza
c", a regretté de son côté Emmanuelle Cosse la
chef de file des écologistes.

"La démission du conseiller de François Hollande
était une évidence quand on passe son temps à donner des leçons aux uns et
autres
" estime pour sa part l'UMP Benoit Apparu.

Un peu plus tôt dans la matinée, le premier Ministre
Manuel Valls aurait conseillé à Aquilino Morelle de démissionner.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.