Nicolas Sarkozy a été chargé par Emmanuel Macron de représenter la France à l'investiture de la nouvelle présidente géorgienne

L'Elysée explique que l'ancien chef de l'Etat a été choisi pour "[son] lien (...) avec la Géorgie".

L\'ancien président français Nicolas Sarkozy salue la présidente de la Géorgie, Salomé Zourabichvili, lors de l\'investiture de cette dernière, le 16 décembre 2018 à Telavi.
L'ancien président français Nicolas Sarkozy salue la présidente de la Géorgie, Salomé Zourabichvili, lors de l'investiture de cette dernière, le 16 décembre 2018 à Telavi. (AFP / SALOME ZURABISHVILI'S PRESS SERVICE / HO)

Retraité de la politique, Nicolas Sarkozy n'a pas pour autant coupé tous ses liens avec l'Elysée. C'est lui qui a été chargé par Emmanuel Macron de représenter la France lors de l'investiture de la nouvelle présidente de Géorgie, dimanche 16 décembre. L'Elysée l'a affirmé à l'AFP mardi, confirmant une information du Parisien.

Le choix de Nicolas Sarkozy pour représenter la France lors de cette cérémonie relève d'une "démarche pragmatique et ponctuelle, dont la raison est le lien de Nicolas Sarkozy avec la Géorgie", où il a agi comme médiateur lors du conflit avec la Russie en 2008, a expliqué l'Elysée.

La présidence a assuré qu'il n'était pas question de confier à l'ancien président des missions régulières de représentations.

Emmanuel Macron avait récemment reçu Nicolas Sarkozy, le 7 décembre, pour un déjeuner à l'Elysée, trois jours avant d'annoncer des mesures en faveur du pouvoir d'achat en réponse aux "gilets jaunes".

L'ex-diplomate française Salomé Zourabichvili, élue fin novembre première femme présidente de Géorgie, a été investie dimanche, lors d'une cérémonie au cours de laquelle elle a promis de poursuivre le virage pro-occidental de ce pays du Caucase.