Mort de Jacques Chirac : ses petites phrases seront passées à la postérité

En 40 ans de carrière politique, Jacques Chirac a aussi laissé en héritage un nombre important de phrases cinglantes et d'échange musclés.

FRANCE 2

L'humour et le franc-parler de Jacques Chirac auront marqué la vie politique française. Et au cours de presque 40 ans de carrière, il a laissé à la postérité plusieurs phrases devenues célèbres. On se souvient ainsi de l'histoire "abracadabrantesque" ou du "délit de sale gueule", véritables contre-attaques à la Chirac. Il avait ainsi un sens exacerbé de la formule, notamment lorsqu'il parle des sommes qui "font pschitt", à propos d'affaires sulfureuses.

Il "décide", et Sarkozy "exécute"

Un ping pong célèbre l'avait opposé à Michel Field. En 1991, on lui a reproché l'expression "le bruit et l'odeur", en évoquant le sujet de l'immigration. Avant la présidentielle de 1988, François Mitterrand avait pris le dessus. Mais Laurent Fabius s'était lui vu traiter de "roquet", lors d'un débat télévisé. Enfin, alors que sa relation avec Nicolas Sarkozy était très tendue, il avait su se monter cinglant avec son ministre des Finances : "Je décide, et il exécute".

Le JT
Les autres sujets du JT
Les deux présidents de la République, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, lors de leur passation de pouvoirs à l\'Elysée, le 16 mai 2007. 
Les deux présidents de la République, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, lors de leur passation de pouvoirs à l'Elysée, le 16 mai 2007.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)