Nicolas Sarkozy sur un chantier de l'Essonne : des ouvriers ont-ils été amenés en renfort ?

Selon Europe1.fr, des dizaines de personnes supplémentaires auraient été amenées jeudi sur le chantier de Mennecy pour la visite de Nicolas Sarkozy. L'Elysée affirme que "l'entreprise a souhaité associer tous les ouvriers concernés par ce chantier".

Nicolas Sarkozy à Mennecy (2 février 2012)
Nicolas Sarkozy à Mennecy (2 février 2012) (PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP)

Selon Europe1.fr, des dizaines de personnes supplémentaires auraient été amenées jeudi sur le chantier de Mennecy pour la visite de Nicolas Sarkozy. L'Elysée affirme que "l'entreprise a souhaité associer tous les ouvriers concernés par ce chantier".

Les visites de Nicolas Sarkozy sont soigneusement organisées. Trop ? Selon le site d'Europe 1, des dizaines de personnes ont été amenées jeudi sur le chantier de lotissement de Mennecy construit sur des anciens terrains de l'Etat. Un déplacement censé illustrer la nouvelle politique de logement social du gouvernement.

"Garantir une présence importante"

Selon Europe1.fr, "pour garantir une présence importante" sur le site du chantier de Mennecy lors de la visite du chef de l'Etat jeudi, des dizaines de personnes seraient venues "d'autres chantiers".

La radio cite un ouvrier en intérim qui assure "en avoir reconnu certains et ne pas s'être laissé berner'.

Le nombre de personnes présentes sur le site aurait ainsi doublé, passant de 60 à 120, toujours selon Europe1.fr. Ils auraient été priés de faire semblant de travailler, ce qui était interdit, vu la température glaciale.

L'Elysée rejette l'organisation sur l'entreprise

Contacté, le service de presse de l'Elysée déclare que "l'entreprise a souhaité associer tous les ouvriers concernés par ce chantier" .