Nicolas Sarkozy "convaincant" à la télévision : OpinionWay et TNS Sofres se contredisent

Deux instituts de sondage disent exactement le contraire au sujet de la prestation de Nicolas Sarkozy, jeudi, sur France 2 et TF1. Pour OpinionWay, 55% des Français ont été convaincus par le chef de l'Etat. Pour TNS Sofres, 56%... ne l'ont pas été.

L\'entretien de Nicolas Sarkozy sur France 2 et TF1, jeudi dernier
L'entretien de Nicolas Sarkozy sur France 2 et TF1, jeudi dernier (AFP - Thomas Coex)

Deux instituts de sondage disent exactement le contraire au sujet de la prestation de Nicolas Sarkozy, jeudi, sur France 2 et TF1. Pour OpinionWay, 55% des Français ont été convaincus par le chef de l'Etat. Pour TNS Sofres, 56%... ne l'ont pas été.

Voilà deux sondages qui vont mettre du baume au coeur à ceux qui n'apprécient pas... les sondages. Deux instituts - OpinionWay et TNS Sofres - disent exactement le contraire l'un de l'autre au sujet de l'intervention télévisée, jeudi dernier, du président de la République.

"Crise, Sarkozy a convaincu", titre à la une, lundi, Le Figaro. S'appuyant sur un sondage OpinionWay, le quotidien, qui ne ménage pas son soutien à Nicolas Sarkozy - son directeur des rédactions, Etienne Mougeotte, l'a même revendiqué -, indique qu'une majorité de téléspectateurs (55%) l'a jugé "convaincant".

Parmi ceux qui ont regardé M. Sarkozy, 20% l'ont trouvé "tout à fait" convaincant et 35% estiment qu'il a été "plutôt" convaincant. Ce bon score global marque une progression de 19 points par rapport à celui mesuré après l'intervention du président du 27 février 2011.

Le début de la reconquête

L'étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 002 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Celui-ci a été interrogé en ligne les 28 et 29 octobre, c'est-à-dire le lendemain et le surlendemain de l'intervention présidentielle.

Il y a là matière à se réjouir pour la majorité. Des responsables de l'UMP voient dans les résultats de cette enquête le début de la reconquête de l'électorat par le chef de l'Etat qui n'a pas encore annoncé sa candidature. Il fera part de sa décision aux Français vers la fin janvier ou le début février.

Mais faut-il vraiment se fier à ce seul sondage ? Car une autre enquête dit exactement l'inverse. Le plus curieux est qu'elle est passée presque totalement inaperçue. Elle a pourtant été réalisée par un institut ayant pignon sur rue : TNS Sofres.

"Pas convaincant" pour 56%

Effectué pour i-Télé, ce sondage indique que 56% des Français qui ont écouté M. Sarkozy ne l'ont pas trouvé "convaincant". Ils se répartissent en 35% qui l'ont jugé "pas du tout convaincant" et 21% qui l'estiment "plutôt pas convaincant".

L'étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 772 internautes issu de la communauté Emailetvous de Mediaprism, représentatif des individus âgés de 18 ans et plus. Celui-ci a été interrogé par Internet du 27 au 28 octobre, c'est-à-dire le soir même et le lendemain de la prestation du chef de l'Etat.

Ce sondage là, contrairement au précédent, va certainement faire plaisir à l'opposition que se trouvera confortée dans son analyse de la prestation de M. Sarkozy. Reste a savoir, pour lui, si la séquence politique qui s'ouvre s'inscrira dans la lignée des enquêtes pessimistes qui tombent mois après mois et que confirme TNS Sofres ou si OpinionWay trace, cette fois, une perspective optimiste pour le président.