Présidentielle : quand François Asselineau se compare à Madonna

A douze jours du scrutin présidentiel, les candidats enchaînent les meetings. Nicolas Dupont-Aignan a une nouvelle fois appelé au retrait de François Fillon tandis que François Asselineau, dans un rassemblement à Lille, s'est lui comparé à Madonna.

FRANCE 2

Tout va se jouer dans les derniers jours. C'est la conviction de Nicolas Dupont-Aignan. Le candidat souhaite surtout convaincre les déçus de François Fillon avec un discours anti-système. "Mais ce sont les mêmes puisqu'ils obéissent aux mêmes donneurs d'ordre", a-t-il lancé dans un rassemblement à Colmar. Le candidat a une ambition : au moins doubler son score de 2012 où il avait recueilli 1,8% des suffrages.

Une notoriété soudaine

François Asselineau, lui, mène sa première campagne présidentielle. Lors d'un meeting à Lille, il s'est étonné de sa notoriété soudaine après le débat. "J'ai cru un instant que j'étais Madonna. Je n'en ai pourtant pas la plastique, mais voir d'un seul coup 75% des gens se retourner sur vous, chuchoter, ou vouloir venir se faire prendre en photo avec un selfie, d'un seul coup vous voyez le monde sous un autre jour", a-t-il lancé. Reste à savoir si cette popularité se concrétisera dans les urnes. François Asselineau reste bloqué à 0% dans les sondages.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Asselineau, le 4 avril 2017 à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), lors du \"Grand Débat\" sur BFMTV et CNews. 
François Asselineau, le 4 avril 2017 à La Plaine-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), lors du "Grand Débat" sur BFMTV et CNews.  (LIONEL BONAVENTURE / POOL)