Nicolas Dupont-Aignan : "Je suis candidat pour parler des problèmes des Français"

Le député de l'Essonne de 56 ans est candidat à l'élection présidentielle pour la deuxième fois. En 2012, il avait réalisé 1,79% et est actuellement crédité de 5% d'intentions de vote.

France 2

Le candidat à l'élection présidentielle est revenu sur l'attaque de François Fillon concernant le possible cabinet noir de l'Élysée. "J'en ai assez tout simplement. Il y a une élection présidentielle [...] dans 30 jours, et ces candidats ne parlent que d'eux, que de leurs affaires. De leurs comportements, qui, entre nous, n'ont pas été exemplaires", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan. Il a ensuite estimé que la classe politique actuelle, qui a gouverné pendant 20 ans et a laissé la France telle qu'elle est, a créé un raz le bol chez les Français.

Qu'est-ce que le plan B ?

le candidat à l'élection présidentielle qui se présente comme le plan B a expliqué ce terme. "Un député Les Républicains m'a appelé et m'a expliqué qu'il souhaitait prochainement annoncer qu'il me soutenait. Parce que je préfère avoir une petite, très petite, espérance que l'on gagnez dans l'honneur et les convictions. Plutôt que d'être sûr, avec François Fillon, de perdre dans le déshonneur", a déclaré Nicolas Dupont-Aignan.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Dupont-Aignan, le 22 mars 2017, à la Maison de la Radio, à Paris, devant les élus de l\'Association des maires de France
Nicolas Dupont-Aignan, le 22 mars 2017, à la Maison de la Radio, à Paris, devant les élus de l'Association des maires de France (BERTRAND GUAY / AFP)