Municipales à Béziers : le FN soutiendra Robert Ménard

L'ancien secrétaire général de l'association Reporters sans frontières (RSF) s'est dit "ravi" de bénéficier du soutien du Front national, mais assure ne rien avoir négocié avec le parti de Marine Le Pen.

Robert Ménard, ancien secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), à Paris, le 8 avril 2011. 
Robert Ménard, ancien secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), à Paris, le 8 avril 2011.  (FRANCK FIFE / AFP)

Robert Ménard tentera sa chance à Béziers (Hérault) avec l'appui du Front national. L'ancien secrétaire général de l'association Reporters sans frontières (RSF), l'a confirmé jeudi 30 mai à France Bleu Hérault, rappelant toutefois que sa candidature restait "apolitique".

"Je reçois le soutien du Front national mais je n'ai rien négocié avec le FN", a-t-il expliqué, rejetant toute appartenance à l'extrême droite. "Le FN représente 20 à 25% des voix, vous pensez que tous ces électeurs sont des fachos ? Sûrement pas, a poursuivi Robert Ménard. Je ne vais pas écarter de la gestion de la ville  un quart des Biterrois. Donc je suis ravi que le Front national soutienne cette liste."

Le parti de Marine Le Pen, en manque d'un leader local depuis le retrait de Guillaume Vouzellaud, n'a pas présenté de liste à Béziers, et doit officialiser son soutien à Robert Ménard vendredi. En campagne depuis le mois de septembre, Robert Ménard avait toujours répété qu'il ne serait pas le leader d'une liste FN.