Cet article date de plus de huit ans.

Montauban : la maire UMP entendue pour détournement

Brigitte Barèges a passé la matinée dans les locaux de la police judiciaire de Toulouse ce mercredi. Les enquêteurs la suspectent d'avoir payé l'un des employés municipaux pour écrire des articles défavorables à ses opposants dans la presse locale.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

A moins de trois semaines du premier tour des municipales, l'audition de
Brigitte Barèges devant la police judiciaire de Toulouse fait un peu tache pour
la maire UMP sortante de Montauban, et candidate à sa propre succession. Même si
aucune mesure coercitive n'a été prise à son encontre après une matinée d'audition dans une affaire de détournements présumés de fonds publics.

A lire aussi ►►►La maire UMP de Montauban dans la tourmente

Les enquêteurs cherchent à savoir si un employé du service
de communication de la mairie a été rétribué pour rédiger dans la presse locale
des articles favorables à la majorité sortante et défavorables à l'opposition.

L'audition
de la maire sortante intervient au lendemain de celle de son employé. Le jeune homme travaillait depuis chez
lui, sans bureau à la mairie, avec un salaire d'environ 3.000 euros brut par
mois. De son côté, Brigitte Barèges affirme qu'il pigeait de façon
"autonome " pour la publication Le Petit journal .

Les candidats annoncés

Brigitte Barèges (UMP)

Roland Garrigues (PS)

Thierry Viallon (FN)

Marie-Claude Bouyssi (FG EELV, NPA)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.