Minute par minute, Dupont-Aignan à Des Paroles et Des Actes

En direct, les principales interventions de Nicolas Dupont-Aignan à l'émission Des Paroles et des Actes, sur France 2, le mercredi 11 avril. NDA est le premier à s'exprimer dans ce DPDA spécial.

Nicolas Dupont-Aignan
Nicolas Dupont-Aignan (F2)

En direct, les principales interventions de Nicolas Dupont-Aignan à l'émission Des Paroles et des Actes, sur France 2, le mercredi 11 avril. NDA est le premier à s'exprimer dans ce DPDA spécial.

21:00 A la question, êtes vous une candidature de témoignage, NDA répond "C'est une candidature pour être élu. Sommes nous revenus au suffrage censitaire. Je considère que mon pays va mal. J'estime que je peux apporter une voie solide de sortie de crise".

21:02 "Moi, je parle à tous les Français. Je parle à la France qui n'en peut plus. Si on reprenait le pouvoir sur les marchés financiers."

21:03 J'ai commencé ma carrière avec Philippe Séguin. On avait tout écrit sur cette europe là en 1992. Les politiques sont à genoux devant les intérêts d'argent.

21:07 la mondialisation est en train de détricoter tout ce que nous avons construit.

21:08 C'est Monsieur Sarkozy qui a signé le traité de Lisbonne. Y a un trop de mensonges dans la vie politique. La question est de savoir comment on sort de cette situation. Il s'agit de construire une puissance économique pour assurer le partage social.

Langlet interroge NDA sur la sortie de l'Euro

21: 10 La Suède et le Danemark ont eu de très fortes croissances et ne sont pas dans l'Euro, explique NDA qui évoque "le désastre industriel français".

La croissance française a commencé à être très faible lors de son entrée dans l'Euro. L'euro est un cout exhorbitant pour la France. On est obligé de s'endetter sur les marchés depuis 1973. "Je veux sortir de l'Euro pour sortir du piège de la dette". On donne 50 milliards d'intérets par an aux banques.

21:14 "vous ne manquez pas de toupet. on est au bord d'une catastrophe. on réduit les postes, la recherche. La France piégée par les marchés financiers. Je veux aussi mettre en place un protectionnisme pour défendre notre modèle social.

21:16 NDA veut une société de participation.

21:18 Je crois à l'école publique gratuite laïque et obligatoire. Un établissement spécialisé devra accueillir dans chaque département les élèves perturbateurs.

21:20 Je refuse avant tour de savoir qui sera au second tour. Je ne voterai pas pour un charletan.

Je suis pour un gaullisme social. Je voudrais savoir quel traîtement à la grecque, ils nous préparent.