Manuel Valls condamné à payer 277 000 euros pour financement illicite de sa campagne lors des municipales de Barcelone en 2019

La Cour des comptes espagnole reproche à l’ancien Premier ministre français le dépassement du plafond des dépenses autorisées et le versement de dons de la part de grands patrons barcelonais.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Manuel Valls lors d'une conférence de presse dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Barcelone (Espagne), le 29 mai 2019. (JOSEP LAGO / AFP)

Manuel Valls est contraint de payer une amende de 277 000 euros pour financement illicite de sa campagne en Espagne lorsqu'il briguait la mairie de Barcelone en 2019, a appris franceinfo dimanche 27 novembre via un document public publié lundi par le tribunal des comptes espagnol.

La Cour des comptes espagnole a infligé à l’ancien Premier ministre français deux amendes pour des infractions qu’elle juge graves : Manuel Valls a dépassé de 126 000 euros le plafond de dépenses autorisées pour sa campagne municipale de 2019. De plus, il a reçu des dons de grands patrons barcelonais pour une valeur de près de 200 000 euros, une somme qu’il n’a pas déclarée.

L'ancien Premier ministre était arrivé 4e du scrutin

Manuel Valls devra donc payer une amende de 277 000 euros. Un montant élevé pour ce genre d’affaire en Espagne. C'est également l'amende la plus forte infligée à un candidat par la Cour des comptes pour les municipales de 2019.

L'ancien ministre de l'Intérieur était arrivé en quatrième position avec seulement 13% des voix lors de ce scrutin municipal. La plateforme pour laquelle il s'est présenté : "Barcelona pel Canvi" - soutenue par le parti Ciudadanos - a depuis disparu. Manuel Valls avait siégé pendant deux ans comme conseiller municipal d’opposition à Barcelone avant de rentrer à Paris. Il n’a pas fait appel de cette amende.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Manuel Valls

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.