Cet article date de plus de dix ans.

Lionel Luca (UMP) : "Hollande a trouvé une femme, Valérie Rottweiler"

"Hollande a trouvé une femme, Valérie Rottweiler..." Propos tenus mardi par le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, lors d'une réunion de soutien à Nicolas Sarkozy dans le Var. Le PS parle jeudi d'"injures abjectes".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Lionnel Luca (en mai 2010) (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

"Hollande a trouvé une femme, Valérie Rottweiler..." Propos tenus mardi par le député UMP des Alpes-Maritimes Lionnel Luca, lors d'une réunion de soutien à Nicolas Sarkozy dans le Var. Le PS parle jeudi d'"injures abjectes".

Le PS a vivement réagi jeudi 26 avril aux propos de Lionnel Luca lors d'une réunion de soutien à Nicolas Sarkozy mardi dans le Var, rapportés par Nice Matin.

Très en verve, le député UMP des Alpes-Maritimes a lancé une attaque collaterale contre le candidat socialiste : "Hollande qui a retrouvé une femme Valérie Rottweiller. Et c'est pas sympa pour le chien, ça."

"Une dérive d'une extrême gravité" pour le PS

"La droite s'affole", écrivent dans un communiqué les porte-parole de François Hollande, Delphine Batho et Bernard Cazeneuve. " Mais qu'elle s'en prenne, par des injures abjectes, à la compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, est absolument inqualifiable. Les propos du député UMP Lionnel Luca témoignent d'une dérive d'une extrême gravité, sans précédent dans la vie politique française."

Ils demandent à Nicolas Sarkozy de "condamner immédiatement cette déclaration de l'un des siens".

"J'ai toujours préféré Rachida Dati parce qu'elle est moins moche"

Lionnel Luca s'était également lâché mardi soir à Saint-Laurent du Var sur les "traîtres" à Nicolas Sarkozy, sur François Bayrou et sur la gauche. Attaques physiques à l'appui.

Morceaux choisis : "Martin Hirsch et sa tête de bon apôtre, finalement c'est Judas qui appelle à voter Hollande". "Fadela Amara, ben moi j'ai toujours préféré Rachida Dati, d'abord parce qu'elle est moins moche."

Il avait aussi évoqué "le lupanar rose" - allusion à DSK -, la candidate plus "mûre" que verte, Eva Joly, et Nathalie Arthaud, la candidat de Lutte ouvrière au premier tour de la présidentielle, "la bave aux lèvres".

Récit intégral de cette réunion à lire ici.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.