Cet article date de plus de neuf ans.

Les titres de la presse nationale au lendemain du débat entre François Hollande et Nicolas Sarkozy

Globalement, les quotidiens de la presse nationale conservent, jeudi 3 mai, une distance relative par rapport au debat télévisé de la veille entre les deux finalistes de la présidentielle. Cette "neutralité" apparente apparaît dans leurs titres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kiosque à journaux parisien. (HOCINE ZAOURAR / AFP)

Globalement, les quotidiens de la presse nationale conservent, jeudi 3 mai, une distance relative par rapport au debat télévisé de la veille entre les deux finalistes de la présidentielle. Cette "neutralité" apparente apparaît dans leurs titres.

Le débat de l'entre-deux-tours du mercredi 2 mai sur France 2 et TF1 et son atmosphère de tension monopolise les titres de la presse nationale de jeudi matin.

Paru avant cette confrontation entre François Hollande et Nicolas Sarkoy, Le Monde avait évoqué "Le face-à-face décisif", le quotidien du soir expliquant qu'"à quatre jours du second tour, le duel des candidats concentre toutes les divergences entre la gauche et et la droite".

Au lendemain du débat, La Croix propose deux entretiens, l'un avec la première secrétaire du PS, Martine Aubry, et l'autre avec le ministre de l'agriculture, Bruno Le Maire. Le quotidien d'inspiration catholique présente "Leurs arguments pour convaincre".

"Le débat [est] passé au crible" dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, en estimant que cette rencontre parfois rugueuse "a tenu toutes ses promesses".

De la "haute tension" du Figaro au "péril Sarkozy" de l'Humanité

"Impôts, emploi, croissance : ultime affrontement", titre le journal économique Les Echos, en soulignant que "les grands indicateurs économiques deviennent tous inquiétants".

Pour Le Figaro, quotidien qui ne cache pas sa proximité avec le président-sortant, ce débat entre les deux finalistes de la présidentielle s'est déroulé dans une ambiance sous "Haute tension".

A la une de Libération, "Hollande préside le débat". Le quotidien de gauche souligne que "les échanges entre le candidat socialiste et un Nicolas Sarkozy sur la défensive ont été musclés".

L'Humanité dénonce "Le péril Sarkozy" et le quotidien communiste s'attache à démontrer "pourquoi il serait encore pire demain qu'hier".

Se gardant de prendre parti, le journal gratuit 20 Minutes s'adresse aux électeurs après la prestation télévisée des deux protagonistes : "Eh bien, votez maintenant !"

Pour sa part, l'autre quotidien gratuit Métro livre d'ores et déjà "Le verdict des lecteurs" de cette publication.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.