Primaire à droite : Alain Juppé se maintient en tête tandis que Nicolas Sarkozy chute, selon un nouveau sondage

Au premier tour, le maire de Bordeaux est crédité de 39% d'intentions de vote et devance Nicolas Sarkozy, d'après une enquête pour BFMTV et "L'Opinion".

Alain Juppé, le 19 octobre 2016 à Rennes. Le candidat à la primaire à droite est en tête dans les sondages, devant Nicolas Sarkozy.
Alain Juppé, le 19 octobre 2016 à Rennes. Le candidat à la primaire à droite est en tête dans les sondages, devant Nicolas Sarkozy. (LOIC VENANCE / AFP)

Alain Juppé se maintient en tête des intentions de vote au premier tour de la primaire à droite de novembre, selon un sondage Elabe publié mercredi 2 novembre par L'Opinion et BFMTV.

Au premier tour, le maire de Bordeaux est crédité de 39% d'intentions de vote et devance Nicolas Sarkozy, en nette baisse (27%, - 5 points). Loin derrière, François Fillon (15%, +4) prend l'avantage sur Bruno Le Maire, stable à 11%. Nathalie Kosciusko-Morizet gagne un point à 5%.

Alain Juppé creuse l'écart au second tour

Au second tour, Alain Juppé creuse l'écart avec 61% (+5) d'intentions de vote en cas de duel avec Nicolas Sarkozy, crédité de 39% (-5). A noter que l'ancien chef de l'Etat se classe en tête auprès des sympathisants des Républicains, avec 52% d'intentions de vote contre 48% à Alain Juppé.

Un électeur sur deux de Bruno Le Maire (50%) et de François Fillon (48%) au 1er tour se reporterait sur Alain Juppé au second. Un tiers des électeurs de Fillon (33%) et 19% de ceux de Le Maire se porteraient sur Nicolas Sarkozy.

* Enquête réalisée en ligne du 18 octobre au 2 novembre auprès de 7 521 personnes de 18 ans et plus, dont ont été extraites 645 personnes inscrites sur les listes électorales se disant certaines d'aller voter à la primaire de la droite des 20 et 27 novembre.