Primaire à droite : François Fillon emporterait les deux tiers des suffrages au second tour

Selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et France Inter révélé mardi, François Fillon réunirait 65% des voix au second tour de la primaire à droite dimanche, contre 35% pour Alain Juppé.

François Fillon, le 21 novembre 2016, sur le plateau de TF1
François Fillon, le 21 novembre 2016, sur le plateau de TF1 (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

François Fillon, candidat de la droite lors des élections présidentielles de 2017 ? C'est fort probable, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et France Inter, publié mardi 22 novembre. Il révèle que le député de Paris arrive largement en tête des intentions de vote pour le second tour de la primaire à droite, qui se tiendra dimanche. François Fillon réunirait 65% des suffrages, contre 35% pour Alain Juppé.

Un report des voix en faveur de François Fillon

Si ce sondage tient compte des résultats du premier tour, il n'intègre pas en revanche les consignes de vote des candidats battus, et notamment celle de Nicolas Sarkozy, qui s'est prononcé en faveur de son ancien Premier ministre. Les électeurs ayant voté pour l'ancien président seraient d'ailleurs 85% à se reporter sur François Fillon, contre 15% sur Alain Juppé.

Si les partisans de Nathalie Kosciusko-Morizet se répartissent équitablement entre les deux prétendants, ceux de Bruno Le Maire se reporteraient aux trois quarts sur François Fillon. Quant eux électeurs centristes, ils ne départagent pas vraiment les deux candidats : 49% d'entre eux donneraient leur suffrage à François Fillon et 51% à Alain Juppé. Les électeurs se déclarant de droite, sans être des sympathisants du Front national, optent eux massivement pour François Fillon à 74%.

Une victoire d'Alain Juppé relèverait de l'exploit

Le sondage met également en lumière un handicap majeur pour Alain Juppé. En votant pour lui, 45% des électeurs déclarent avoir voulu faire barrage à Nicolas Sarkozy, alors que 86% des électeurs de François Fillon disent avoir voté avant tout par adhésion.

Pour le politologue Gaël Sliman, président de l'institut Odoxa, "Alain Juppé va devoir convaincre, projet contre projet, que ce qu'il entend proposer aux Français est beaucoup plus adapté au pays que ce que va proposer François Fillon." Pour Alain Juppé, réaliser un score honorable au second tour "serait sans doute une performance", précise le politologue.

Pour Alain Juppé, renverser la vapeur serait un exploit encore plus considérable que celui qu'a réalisé François Fillon au premier tourGaël Slimanpolitologue et président d'Odoxa

Ce sondage Odoxa-Dentsu Consulting a été réalisé sur un échantillon de 4 763 personnes représentatif de la population française de plus de 18 ans, dont 699 électeurs de la primaire. Elles ont été interrogées via internet les 19 et 20 novembre, le jour et la veille du premier tour de la primaire à droite. Parmi les sondés, 85% ont été interrogés la veille du vote et 15% le jour du vote.