Présidentielle 2022 : Éric Ciotti soutiendra Xavier Bertrand s'il "convainc une majorité de Français"

"Je me bats pour poser mes idées", explique le député des Alpes-Maritimes qui s'est également porté candidat en vue de la présidentielle. Mais "en aucun cas, je ne serai un facteur de division", promet-il. "Il faudra choisir le meilleur".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, le 13 septembre 2021 sur France Bleu Azur. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Éric Ciotti a annoncé le 26 août qu'il se portait candidat à la présidence de la République. Il déclare cependant lundi 13 septembre sur France Bleu Azur qu'il soutiendra Xavier Bertrand s'il "convainc une majorité de Français, d'abord dans notre famille politique". "Je n'ai aucune animosité contre personne, ni contre Xavier Bertrand, ni contre Valérie Pécresse, ni contre Michel Barnier, on aura tous la capacité à travailler ensemble", a ajouté le député LR des Alpes-Maritimes, égrenant les noms des principales personnalités politiques qui, comme lui, ambitionnent de porter les couleurs de la droite lors de la présidentielle de 2022.

"J'ai une conviction et une certitude, c'est qu’au final, il n'y aura qu'un candidat."

Éric Ciotti

à franceinfo

"Je participerai à ce qu'il y ait l'union, le rassemblement. En aucun cas, je ne serai un facteur de division", a-t-il promis. "Il faudra choisir le meilleur, moi je me bats pour poser mes idées, pour être choisi et si ce n'est pas le cas, je le dis sans égo démesuré, avec humilité, je participerai à une démarche collective", a-t-il assuré.

Seuls 8 % des Français et 5 % des sympathisants LR-UDI estiment qu'Éric Ciotti serait "le meilleur candidat pour la droite en vue de l'élection présidentielle en 2022", dans un sondage Ipsos/Sopra Steria pour franceinfo et le Parisien/Aujourd'hui en France publié au début du mois. "J'ai commencé [à briguer la présidentielle] il y a deux semaines, d'autres l'ont fait beaucoup plus tôt", a-t-il justifié.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la droite

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.