Les 4 Vérites : « la droite se referme » selon Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains

Maël de Calan, candidat à la présidence des républicains, fait un état des lieux du parti sur le plateau de Télématin. L’élu se veut rassembleur.

France 2

L’adhésion d’élus républicains à La République En Marche interpelle Maël de Calan. Le candidat à la présidence du parti LR, invité des 4 vérités, y voit une faiblesse de son parti : "Il y a un processus de fragmentation qui est en cours à droite. Si nous continuons à créer des chapelles correspondant à chaque fois à nos idées les plus fortes, nous serons dans l’opposition pour 20 ans. C’est le sens de ma candidature. Il y a deux conditions à la fin de cette fragmentation : mettre un terme à l’escalade verbale qui creuse des fossés entre nous. Et la deuxième, c’est de mettre un terme à la dérive droitière du parti".

Une droite qui se referme

Questionné sur la création du groupe Agir, l’élu LR n’y voit pas de grande différence avec les Constructifs : "Tout comme l’UDI il y a 10 ans. Si une partie de nos amis se sont détachés du navire amiral c’est parce que nous nous sommes rétrécis politiquement. Nous parlons à une frange réduite de notre électorat. La droite se referme et je pense au contraire qu’il faut l’ouvrir".  

Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, le 11 novembre 2017.
Maël de Calan, candidat à la présidence du parti Les Républicains, le 11 novembre 2017. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)