Congrès LR : "Ce n'est pas encore gagné", réagissent les soutiens de Valérie Pécresse et Eric Ciotti

Eric Ciotti et Valérie Pécresse sont arrivés en tête des suffrages du premier tour du congrès Les Républicains, avec 25,59% et 25% des voix respectivement. Le second tour débutera vendredi à 8 heures.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Valérie Pécresse et Eric Ciotti le 27 mai 2014 à Rouez en Champagne. Photo d'illustration. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Les adhérents du parti Les Républicains devront choisir entre Eric Ciotti et Valérie Pécresse qui sont arrivés en tête du premier tour du congrès de désignation du candidat LR pour la présidentielle, jeudi 2 décembre. C'est le député des Alpes-Maritimes qui est arrivé en tête des suffrages avec 25,59% des voix, alors que la présidente de la région Ile-de-France a recueilli 25% des votes.

>> Congrès LR : Eric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés, suivez le direct

Michel Barnier (23,93% des votes), Xavier Bertrand (22,36%) et Philippe Juvin (3,13%) ont appelé à voter pour Valérie Pécresse après la proclamation des résultats par le président du parti LR Christian Jacob. Le second tour se déroulera entre vendredi 8 heures et samedi 14 heures, 140 000 adhérents sont appelés à voter. 

"Les adhérents ont voté pour la loyauté", estime un soutien d'Eric Ciotti 

"Eric Ciotti peut développer une stratégie consistant à dire qu’il est le vote utile de l’électorat tenté par Eric Zemmour et Marine Le Pen", a déclaré sur franceinfo Julien Aubert, député LR du Vaucluse et soutien d’Eric Ciotti, en reconnaissant qu’il a un potentiel électoral plus faible que sa concurrente Valérie Pécresse. "Les adhérents ont voulu envoyer un signal lors de ce premier tour, ils ont voté pour la loyauté", a-t-il ajouté. Lors du second tour, il faudra selon lui être capable d’incarner "l’unité""Les électeurs vont réfléchir différemment, Eric Ciotti n’a pas gagné le second tour." 

Le maire LR de Villeneuve-Loubet (Alpes-Maritimes), Lionnel Luca, n’a pas caché sa surprise après ce résultat mais il estime que les "20% d’adhérents qui n’ont pas voté au premier tour peuvent constituer une réserve de voix" pour le second. "Il y a la logique des chiffres du premier tour, ensuite, ce que font les électeurs, c’est une autre chose", a-t-il confié. Julien Aubert reconnaît aussi que le second tour "va beaucoup dépendre de l’attitude des compétiteurs : pour qui Michel Barnier et Xavier Bertrand vont appeler à voter", notamment. Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin se sont positionnés pour Valérie Pécresse.

"Eric Ciotti est apparu pour ce qu’il est vraiment, quelqu’un de compétent, responsable, qui n’a pas de dérives outrancières."

Lionnel Luca, soutien d’Eric Ciotti

à franceinfo

Selon Lionnel Luca, on retrouve dans ce duel entre Valérie Pécresse et Eric Ciotti une vieille opposition de la famille de la droite, notamment du temps du RPR. "Il y avait la ligne Chirac-Juppé et la ligne Pasqua-Seguin, c’est quelque part ce que l’on retrouve ici", a-t-il estimé, précisant que "Ciotti, c’est la ligne Pasqua, ni plus ni moins, et il n’y a jamais eu de dérives pour aller vers l’extrême-droite."

"La droite a une belle équipe de France", se réjouit l'équipe de campagne de Valérie Pécresse

"On y croyait depuis le début", a réagi jeudi sur franceinfo Florence Portelli, la vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France, après la qualification de Valérie Pécresse pour le second tour du congrès Les Républicains. Florence Portelli, qui soutient Valérie Pécresse, fait part de son "émotion" après le résultat du premier tour. Florence Portelli affiche sa "joie" tout en reconnaissant que "ce n'est pas encore gagné" même si Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin ont déjà appelé à voter pour la présidente de la région Ile-de-France.

"Valérie Pécresse est la mieux placée pour rassembler", a lancé jeudi sur franceinfo Othman Nasrou, porte-parole de Valérie Pécresse. Le vice-président de la région Île-de-France souligne que Valérie Pécresse est "largement soutenue par tous les autres candidats qui ne sont pas qualifiés, qui ont fait de belles campagnes". Selon lui, elle a fait "la démonstration dans cette campagne, qu'elle était la plus préparée à cette élection présidentielle avec le projet le plus solide. Elle a montré sa détermination, notamment pour battre Emmanuel Macron". L'équipe rassemblée autour de la candidate "attend sereinement ce second tour".

"Si Valérie Pécresse est désignée comme je le souhaite, je suis certain qu'elle saura rassembler toute la droite et même au-delà"

Othman Nasrou, vice-président de la région Ile-de-France

à franceinfo

Florence Portelli n'est pas "surprise" par la première place obtenue par Eric Ciotti : "Je le félicite. Il a fait une très belle campagne." Pour elle, c'est le signe que "les militants veulent juste une droite. Point. C'est une droite républicaine qui s'assume, qui ne pense pas qu'il faut qu'elle se fasse dicter ce qu'elle doit penser". Elle salue également les autres candidats de la primaire "qui ont été courageux et montré que la droite avait une belle équipe de France capable de gouverner ensemble". Si Valérie Pécresse l'emporte samedi et est élue candidate LR pour la présidentielle, Othman Nasrou se dit "convaincu" qu'Eric Ciotti la soutiendra : "Il dit qu'il veut l'alternative à Emmanuel Macron, qu'il veut l'alternance. Je ne l'ai pas de raison de douter."

"Des valeurs communes" avec Valérie Pécresse, selon un soutien de Xavier Bertrand

"Valérie Pécresse est la plus proche de ce que nous pouvons avoir comme valeurs communes", a déclaré sur franceinfo Valérie Debord, vice-présidente LR de la région Grand-Est, et soutien de Xavier Bertrand. Le président de la région Hauts-de-France a déjà appelé à voter pour Valérie Pecresse au second tour du congrès LR.

"C'est aujourd'hui Valérie vers qui nous pouvons le plus facilement nous tourner."

Valérie Debord, vice-présidente LR de la région Grand Est

à franceinfo

"Je suis déçue pour le candidat que je soutiens et à qui je renouvelle l'intégralité de mon amitié, mais je suis heureuse pour ma famille politique qui donne un bel exemple, explique Valérie Debord. C'est une belle façon d'exprimer ses valeurs et c'est important, ce que nous avons fait. Nous l'avons fait sans acrimonie et avec intelligence."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Congrès LR 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.