Les Républicains : tensions internes sur le tract "Pour que la France reste la France"

Laurent Wauquiez est parti à la rencontre des militants Les Républicains au Puy-en-Velay (Haute-Loire) et à Feurs (Loire), samedi 9 juin. Depuis quelques jours, un tract intitulé "Pour que la France reste la France" fait polémique au sein de son parti.

FRANCE 2

"Pour que la France reste la France" : ce tract des Républicains fait polémique. Certains militants sont un peu déroutés en le découvrant ; d'autres approuvent sans réserve. Les immigrés, le risque terroriste, la pression communautariste y sont abordés. Le tract est distribué à plus d'un million d'exemplaires et reprend notamment les thèmes favoris du Front national.

Des députés parfois loin de penser comme les militants

Laurent Wauquiez assume cette ligne politique, sans état d'âme. "Je crois que ce débat sur l'identité de la France est fondateur. C'est pour ça que je continuerai à le porter", a déclaré le président des Républicains. Sur ses terres, au Puy-en-Velay (Haute-Loire), Laurent Wauquiez est plébiscité. Mais à l'Assemblée nationale, le tract divise les députés de son propre camp. Élu il y a six mois à la tête du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez fait le pari d'une stratégie très à droite. Le pari est risqué et provoque de fortes tensions internes.