Démission de Laurent Wauquiez : les Républicains doivent se reconstruire

Laurent Wauquiez a démissionné de la présidence des Républicains après un échec important aux européennes. Le parti doit se reconstruire à moins d'un an de municipales stratégiques en 2020.

France 2

Le départ de Laurent Wauquiez, qui a annoncé sa démission du parti les Républicains dimanche 2 juin n'est pas une surprise. Toute la semaine, plusieurs ténors du parti ont appelé à sa démission. De jeunes parlementaires se sont également manifestés pour assurer que l'avenir du parti passerait par eux. Enfin, des maires LR veulent également rejoindre La République en marche. Pour toutes ces raisons, Laurent Wauquiez n'avait plus le choix. Il devait partir. Jean Leonetti, vice-président du parti, va assurer la transition en attendant peut-être un congrès et l'élection d'un nouveau président.  

L'enjeu des municipales 2020

Mais attention, Laurent Wauquiez dit qu'il prend du recul, il ne dit pas qu'il se retire de la vie politique. C'est un petit peu comme Nicolas Sarkozy en 1999, lorsqu'il avait perdu aux européennes. Il était parti pour ensuite revenir. Aujourd'hui, les Républicains sont une coquille vide. Il n'y a plus d'espace politique, puisque La République en marche et le Rassemblement national ont un peu siphonné les électeurs. Il faut entièrement reconstruire ce parti, alors que les municipales approchent, conclut le journaliste de France 2 Arnaud Boutet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo des Républicains, le 8 juin 2016.
Le logo des Républicains, le 8 juin 2016. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)