Congrès des maires : un scrutin à plusieurs enjeux

Publié
Congrès des maires : un scrutin à plusieurs enjeux
Article rédigé par
G.Daret - franceinfo
France Télévisions

Le congrès des maires s’ouvre le 16 novembre. Un scrutin avec plusieurs enjeux, décrypté et expliqué par Guillaume Daret, journaliste au service politique de France Télévisions.

Comme expliqué par Guillaume Daret, le premier enjeu de ce congrès et la désignation du nouveau président de l’Association des Maires de France (AMF). Deux maires sont candidats pour le poste de président : David Lisnard, maire LR de Cannes (Alpes-Maritimes) et Phillipe Laurent, maire UDI de Sceaux (Ile-de-France). Les détracteurs de ce dernier estiment que sa candidature est une manœuvre orchestrée par les « macronistes » pour tenter de mettre la main sur cette association. La candidature de Lisnard est, quant à elle, qualifiée d’anti-Macron. Un scrutin qui apparaît serré et dont les résultats devraient être connus le 17 novembre en fin d’après-midi.

Un enjeu pour Emmanuel Macron

L’élection du nouveau président de l’AMF est un enjeu important pour Emmanuel Macron. Le président de la République va recevoir mercredi 17 novembre plusieurs maires au palais de l'Élysée dans une « opération séduction », explique Guillaume Daret. Pour Emmanuel Macron, ce scrutin est un moyen de se rapprocher des élus locaux. En effet, depuis son élection en 2017, l’ancien ministre de l'Économie n’a jamais eu de bonnes relations avec les maires de France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.