Cet article date de plus de dix ans.

Les repères de la Défense française

Mort du 70ème soldat français en Afghanistan, polémique sur la parade militaire du 14 juillet, coût des opérations en Libye : l’armée française est au cœur de l’actualité politique. Quelques repères pour mieux comprendre la défense nationale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
78 soldats français sont tombés en Afghanistan depuis 2001 (afp)

Mort du 70ème soldat français en Afghanistan, polémique sur la parade militaire du 14 juillet, coût des opérations en Libye : l'armée française est au cœur de l'actualité politique. Quelques repères pour mieux comprendre la défense nationale.

Les troupes

Selon le dernier , les agents de la défense sont au nombre de 322 273. Parmi eux, on compte 72 407 civils et 249 866 personnels militaires (dont 36 345 femmes)
Ces militaires sont répartis entre l'armée de Terre (124 189), la Marine (38 493), l'armée de l'Air (59 294), la direction générale de l'armement (2 178), et les autres corps (25 713 dans l'Administration centrale, les affaires pénales, SSA, SEA, PPE).
Il faut y ajouter 153 473 réservistes et les 105 021 personnels civils et militaires de la Gendarmerie. Soit un total de 580 767 hommes.
L'armée française se place au 13ème rang mondial en terme d'effectif derrière la Chine (1ère avec 2 795 000 soldats) ou les Etats-Unis (2ème/2 245 000) mais devant le Royaume-Uni (26ème/ 421 830).

Le budget

En 2011, le budget du ministère de la Défense s'élève à 31.2 milliards d'euros. Plus de la moitié de cette somme (16 milliards), est consacrée à l'équipement des forces armées.
La Défense est elle aussi soumise à l'effort de réduction des dépenses de l'État. 54.000 suppressions de poste ont été prévues pour la période 2009-2015. Cette année, ce sont 8550 postes qui devaient disparaitre.

Les « OPEX »…

En 2011, l'armée française compte 13 000 militaires engagés dans plusieurs opérations extérieures (OPEX) parmi lesquelles six théâtres d'opérations majeurs.
4 000 soldats français sont déployés en Afghanistan, l'opération en Libye mobilise 4 300 militaires. 1 300 sont stationnés au Liban, 1 060 en Côte d'Ivoire et dans le Golfe de Guinée, 1 200 au Tchad et en Centrafrique, 300 au Kosovo et enfin 220 participent aux opérations anti-piraterie dans l'Océan indien.

…et les polémiques

Des opérations qui ont suscité plusieurs polémiques ces derniers mois, quant à leur durée et leur opportunité. En Côte d'Ivoire, le rôle de la Force Licorne lors de la récente crise politique a suscité
Dernièrement, c'est la durée mais aussi le coût de l'engagement français en Libye qui ont été remis en question. La mobilisation de moyens navals et aériens coûte cher. Après seulement trois mois mois, la facture française de l'opération Harmattan s'élevait déjà à 87 millions d'euros.
Le coût est également un argument de poids pour les partisans d'un retrait anticipé des troupes en Afghanistan. Pour la seule année 2011, le budget de cette opération s'élève à 470 millions d'euros.
A cette problématique financière, est venue s'ajouter , les 13 et 14 juillet dernier, portant à 70 le nombre de militaires tricolores tués en Afghanistan.
Mais Nicolas Sarkozy, président de la République et chef des armées, n'a pas remis en question son calendrier de retrait des troupes françaises: il sera progressif et s'achèvera en 2014.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.