Les Français de l'étranger : des électeurs courtisés par les candidats

Sur 49 millions d'électeurs, plus d'un million vivent à l'étranger. Un chiffre non négligeable que les candidats à l'élection présidentielle gardent en tête. Tous s'emploient à courtiser ces Français établis hors de France.

Les candidats courtisent le vote des Français de l\'étranger
Les candidats courtisent le vote des Français de l'étranger (FRANCK FIFE / AFP)

Sur 49 millions d'électeurs, plus d'un million vivent à l'étranger. Un chiffre non négligeable que les candidats à l'élection présidentielle gardent en tête. Tous s'emploient à courtiser ces Français établis hors de France.

En 2007, près de 54% des Français de l'étranger avaient voté pour Nicolas Sarkozy, soit 183 613 bulletins de vote. Cette année, l'enjeu prend de l'ampleur puisque plus d'un million de Français sont inscrits sur les listes électorales consulaires, soit 400 000 de plus qu'en 2007. Un nombre en progression constante.

De Lomé à Séoul en passant par Bogota, le nombre de bureaux de vote a également augmenté. On en compte désormais 783. Autrement dit, des centaines de milliers de voix potentielles auxquelles les candidats ne comptent pas renoncer.

Courriers électroniques

La plupart des candidats ont envoyé des mails à la communauté des expatriés. En effet, la loi autorise les équipes de campagne à obtenir les listes électorales auprès des consulats, et avec elles, les adresses mail des Français de l'étranger.

Clara Armand-Delille vit à Londres. Elle a reçu les messages de Nicolas Sarkozy, François Hollande et Marine Le Pen. "Mon sentiment était partagé entre, de prime abord, une impression d'intrusivité et d'un autre côté, l'idée que finalement pour nous autres, expats, ce "push email" nous permet de nous familiariser avec les grandes idées de chacun."

Et tous les partis y sont allés de leur message pour séduire cet électorat convoité. Mais le nombre de mails varie.

Soucieux de ne pas provoquer ce sentiment d'intrusion évoqué par Clara, Sergio Coronado, le porte-parole d'Eva Joly, candidate d'EELV (Europe écologie-Les Verts), précise à FranceTV2012 avoir "essayé de ne pas spammer les électeurs". Après un premier mail, un deuxième devrait atterir dans les boîtes mail des expatriés jeudi 19 avril.

Porte-à-porte mondial

Les déplacements à l'étranger des candidats sont aussi l'occasion de rencontrer cette communauté. Mais les équipes misent surtout sur la mobilisation des équipes (souvent restreintes) de militants sur place.

Ainsi, Vincent Pons a piloté l'opération de "porte-à-porte mondial" organisée par le PS mercredi 11 avril. "L'idée était d'organiser une action commune pour que les militants, souvent isolés, se sentent plus forts" affirme M. Pons à FranceTV2012.

Un porte-à-porte qui a duré 24 heures grâce au décalage horaire. "On a commencé à Taïpeï en passant ensuite par Pondichéry, Tel Aviv, Casablanca, Berlin, Stockholm (...) puis les Etats-Unis et le Canada," précise M. Pons. .

Et de rappeler l'importance du vote des Français de l'étranger : "Nous cherchons à convaincre les abstentionnistes. On parle des quartiers populaires, des jeunes, mais on oublie souvent les Français de l'étranger. Leur vote sera déterminant, notamment avec un premier tour serré."

Candidats aux législatives

Chaque parti s'appuie aussi sur ses candidats aux législatives dans les circonscriptions de l'étranger.

Au Front de Gauche, Raquel Garrido, candidate aux législatives dans la 2ème circonscription des français de l'étranger (Amérique Latine), multiplie les interventions médiatiques dans cette région.

La porte-parole internationale du Front de Gauche rappelle dans le journal gratuit 20minutes que des "équipes se montent localement, avec un nombre de personnes très variables."

"Des initiatives qui ne nous remontent pas toujours" note Hélène Magdo, attachée de presse du parti de Jean-Luc Mélenchon. "Pour le meeting du 19 avril porte de Versailles, des Français de Rome ont prévu une retransmission, mais on n'est pas toujours au courant de ce genre d'événement", précise-t-elle à FranceTV2012.

Propositions ciblées

Enfin, le choix des sujets abordés compte également comme le rappelle Sergio Coronado à FranceTV2012 : "Notre dernier mail aux Français de l'étranger sera ciblé sur des propositions spécifiques qui les intéressent, comme le débat sur la double nationalité, la double imposition, l'accès à l'éducation (lycées français), ou l'avenir du réseau des alliances françaises."

Résultats du deuxième tour de l'élection présidentielle de 2007 chez les Français de l'étranger

Inscrits : 821 919

Votants : 346 310, soit 42,13%

Abstentions 475 609, soit 57,87%

Nicolas Sarkozy : 183 613, soit 53,99%

Ségolène Royal : 156 480 , soit 46,01%