Cet article date de plus de six ans.

Régionales : Claude Bartolone finalement candidat à la primaire PS en Ile-de-France

Le président de l'Assemblée nationale a annoncé sa décision à la veille de la clôture des candidatures, deux semaines après avoir fermé la porte à une telle perspective.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, le 5 mai 2015, à Paris. (CITIZENSIDE / AURÉLIEN MORISSARD / AFP)

Deux semaines plus tôt, Claude Bartolone assurait qu'il ne se présenterait pas à la primaire socialiste pour être tête de liste aux élections régionales en Ile-de-France. Le président de l'Assemblée nationale a finalement fait volte-face, mercredi 6 mai, en annonçant qu'il se présentait, à la veille de la clôture des candidatures.

Les deux seuls candidats déclarés jusqu'à maintenant, Jean-Paul Huchon, président sortant, et sa première vice-présidente Marie-Pierre de La Gontrie, n'enthousiasmaient guère l'exécutif ni la direction du Parti socialiste. Cette dernière cherchait un troisième homme pour sortir par le haut d'une précampagne d'affrontement.

Que va faire Huchon ?

"Si ma candidature peut permettre le rassemblement, je la déposerai", a affirmé avec un grand sourire Claude Bartolone sur BFMTV, en direct depuis la petite salle de la fédération de la Seine-Saint-Denis au Pré-Saint-Gervais, son fief électoral.

Entouré de militants, il a été chaudement applaudi à cette annonce, avant de préciser : "Cette candidature, elle n'a de sens que si elle peut permettre le rassemblement. Aujourd'hui, j'ai constaté chez les militants socialistes que la multiplicité des candidatures les perturbait. Ils se disaient que ce n'est pas le meilleur moyen d'entrer en campagne."

Marie-Pierre de La Gontrie n'a pas tardé à se rallier à Claude Bartolone dans un message publié sur Facebook jeudi matin. Reste à savoir ce que va faire Jean-Paul Huchon. Le président de région sortant va-t-il retirer sa candidature ? Mercredi soir, il a déclaré qu'il allait prochainement rencontrer Claude Bartolone pour "permettre le rassemblement le plus large possible des socialistes franciliens".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.