Cet article date de plus de neuf ans.

Le seuil symbolique des trois millions de demandeurs d'emploi a été franchi

"L'année prochaine quel sera le taux de chômage ? Personne ne le sait. Les 3 millions c'est déjà fait" a affirmé Michel Sapin, le ministre du Travail qui était ce dimanche l'invité de Radio J.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Charles Platiau Reuters)

En juillet, il y avait 2,987 millions demandeurs d'emploi sans activité: "Les chiffres que vous commentez qui sont les chiffres du mois de juillet sont  aujourd'hui dépassés, on est en septembre" a constaté Michel Sapin.

Le ministre du Travail est loin d'être optimiste à court terme: "Est-ce que cela va augmenter encore beaucoup? Oui, cela va augmenter. Est-ce qu'à un moment donné on peut l'inverser, oui on peut l'inverser. Ce sont des décisions économiques, ce sont des décisions européennes qui sont là. Il faut de la croissance pour pouvoir créer des emplois et ainsi lutter véritablement contre le chômage."

"Il est grand temps d'agir. Le gouvernement doit accélérer les réformes"

Alors que le gouvernement doit transmettre le 10 septembre aux partenaires sociaux un document d'orientation sur la sécurisation de
l'emploi, c'est François Chérèque, le secrétaire national de la CFDT, qui s'impatiente ainsi ce dimanche dans le JDD.  "Nous ne pouvons pas nous contenter du calendrier du gouvernement. J'attends de lire son document d'orientation, mais je lui dis dès à présent: vous ne pouvez pas à la fois nous remercier d'avoir signé un accord sur l'emploi à Air France et considérer que la négociation sur ce sujet peut patienter. Il y a urgence à réformer."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.