Le PS a enjoint mercredi le gouvernement à retirer son texte après le rejet des deux mesures clés par le Sénat

La Haute Assemblée a en effet repoussé dans la nuit de mardi à mercredi le mode d'élection du conseiller territorial et la répartition des compétences des communes, départements et région.C'est un sérieux revers pour le gouvernement, d'autant que les centristes ont voté avec la gauche contre ces deux points.

Elisabeth Guigou, secrétaire nationale du PS à la Réforme des collectivités.
Elisabeth Guigou, secrétaire nationale du PS à la Réforme des collectivités. (AFP - Pierre Verdy)

La Haute Assemblée a en effet repoussé dans la nuit de mardi à mercredi le mode d'élection du conseiller territorial et la répartition des compétences des communes, départements et région.

C'est un sérieux revers pour le gouvernement, d'autant que les centristes ont voté avec la gauche contre ces deux points.

"Le Parti socialiste appelle une nouvelle fois le gouvernement à prendre ses responsabilités et à faire preuve de bon sens en retirant ce texte. L'acte III de la décentralisation mérite mieux que la pseudo-réforme du gouvernement", écrit la députée PS Elisabeth Guigou dans un communiqué intitulé "Réforme territoriale : le gouvernement ne craint pas le ridicule".

Pour la secrétaire nationale du PS à la Réforme des collectivités, le gouvernement "comptait sur le début de la période estivale pour faire passer un certain nombre de mesures controversées", mais "c'était sans compter sur la vigilance et la ténacité des sénateurs, de tous bords". ¨

"Quand le gouvernement bricole, le Sénat sanctionne". "Cette réforme mal ficelée, rédigée sans concertation, contestée jusque dans les rangs de la majorité, au Sénat comme à l'Assemblée Nationale, aboutit à un fiasco" affirme dans un communiqué distinct, le sénateur PS François Rebsamen.

Le point de rupture avec les centristes
L'Union centriste est farouchement opposée au mode de scrutin uninominal à deux tours proposé par le gouvernement et ses élus ont exigé jusqu'au bout une dose de proportionnelle pour ce scrutin. Ne l'obtenant pas, ils ont sanctionné le gouvernement.