Cet article date de plus de dix ans.

"Le projet économique du PS, bon à jeter à la poubelle", dit Baroin

François Baroin a conseillé dimanche au PS de "jeter à la poubelle son projet économique" qui prévoit notamment la création d'"emplois d'avenir" réservés aux jeunes, de postes de professeurs et de policiers ainsi qu'une réforme fiscale
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
François Baroin, ministre des Finances (AFP)

François Baroin a conseillé dimanche au PS de "jeter à la poubelle son projet économique" qui prévoit notamment la création d'"emplois d'avenir" réservés aux jeunes, de postes de professeurs et de policiers ainsi qu'une réforme fiscale

Le ministre des Finances a estimé sur Europe 1 dimanche que le projet du principal parti d'opposition était "déconnecté de la réalité", ajoutant : "il faut qu'ils oublient ce projet de créer des emplois publics et d'augmenter de plus de 50 milliards les impôts".

Le "courage" et l'"expérience" de Nicolas Sarkozy, dont la cote de popularité est très faible, fera selon lui la différence pour les Français le moment venu. En 2012, "le temps sera à la décision, à la prise de décision", a-t-il prédit.

"L'heure au premier tour de l'élection présidentielle ne sera pas à la synthèse, aux petits arrangements, aux petits calculs ou à la volonté de faire plaisir à tout le monde",
a-t-li ajouté en référence à la gauche. François Baroin a jugé "surréaliste" la venue de trois candidats à la primaire PS - Ségolène Royal, Martine Aubry et Arnaud Montebourg - samedi à la Fête de l'humanité.

"Ils ne sont pas venus serrer la main du (candidat du Front de Gauche à la présidentielle-NDLR) Jean-Luc Mélenchon. Ils ont baisé les babouches en se faisant insulter et en disant merci. Un bon résultat", a ironisé M. Baroin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.