Cet article date de plus d'onze ans.

Le président PS du Conseil régional d'Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, s'est exprimé sur le thème du sport lundi

Il a fait part de ses inquiétudes si la clause générale de compétence générale était retirée aux régions et aux départements.C'est un milliard d'euros de financements qui manquerait au sport français a soutenu l'élu qui brigue un troisième mandat à la tête de la région la plus riche de France.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Paul Huchon à l'inauguration du Collège des Bernardins (04/08/2008) (Photo JH)

Il a fait part de ses inquiétudes si la clause générale de compétence générale était retirée aux régions et aux départements.

C'est un milliard d'euros de financements qui manquerait au sport français a soutenu l'élu qui brigue un troisième mandat à la tête de la région la plus riche de France.

"On ferait tomber le mouvement sportif de très haut, on sinistrerait pour longtemps le sport d'élite et la pratique du sport, à travers (laquelle) il y a apprentissage de soi-même, de la vie en société et de certaines valeurs", a soutenu M. Huchon à son siège de campagne devant trois grands sportifs et spécialistes, candidats sur les listes PS : Roxana Maracineanu, Stéphane Caristan et Michaël Jeremiasz.

Il a profité de l'occasion pour tacler le gouvernement en déplorant une "forte baisse" du budget du secrétariat d'Etat aux Sports de Rama Yade, par ailleurs porte-parole de la campagne de son adversaire UMP, Valérie Pécresse.

Selon lui, cela "traduit le choix fait d'une réorientation au bénéfice du haut niveau" et explique la fermeture de CREPS (Centre régionaux d'éducation physique et sportive) en province.

M. Huchon a également déploré le "désengagement de l'Etat" en matière de lutte anti-dopage et son "absence de vision du sport, sinon une vision comptable ou franchement élitiste". "Il ne faut pas cracher ni sur les professionnels, ni sur les bénévoles", a-t-il dit.

La clause de compétence générale

Moteur des inquiétudes de Jean-Paul Huchon, la suppression envisagée de la clause de compétence générale des collectivités territoriales qui s'applique, selon des termes proches, aux communes, départements et régions.

Pour ces dernières, l"article L. 4221-1 du Code général des collectivités territoriales prévoit que le conseil régional règle par ses délibérations les affaires de la région pour lesquelles il a compétence. En outre, il peut engager des actions complémentaires de celles de l"Etat, des autres collectivités territoriales et des établissements publics situés dans la région, dans les domaines et les conditions fixés par les lois déterminant la répartition des compétences entre l'Etat, les communes, les départements et les régions.

Une marge d'autonomie que les 20 présidents socialistes de conseils régionaux de Métropole préfèreraient ne pas voire disparaître...

Lire aussi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.