Cet article date de plus de six ans.

Le patron des jeunes de l’UMP se met en congé de la présidence

Stéphane Tiki se met en retrait de la présidence des jeunes UMP après les révélations du Canard Enchaîné. L’hebdomadaire à paraître mercredi affirme qu’il vit en France depuis dix ans en situation irrégulière.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Stéphane Tiki à la tête des jeunes de l'UMP se met en congé de la présidence © maxPPP)

Dans son édition à paraître ce mercredi, le Canard Enchaîné révèle que Stéphane Tiki, né au Cameroun, vit en France depuis dix ans, sans titre de séjour. Le président des jeunes de l’UMP évoque ce mardi une affirmation "inexacte et mensongère ", sans pour autant dire qu’il est en règle. Il se met en congé de la présidence des jeunes de l’UMP, un poste auquel il avait nommé en décembre 2014, à l’issue d’un bureau national.

Stéphane Tiki, 27 ans, a annoncé mardi qu'il se mettait en congé de la présidence des jeunes de l'UMP à la suite des informations du Canard Enchaîné affirmant qu'il se trouve en situation irrégulière en France. D’après l'hebdomadaire à paraître ce mercredi, le jeune homme de nationalité camerounaise et vivant en France depuis dix ans, n'aurait pas de titre de séjour. Sur son compte Facebook, Stéphane Tiki affirme avoir fait une demande de naturalisation qui est en cours.

"Tant pour garantir l'issue favorable de ma demande, que pour assurer la sérénité de l'action des Jeunes Populaires, j'ai décidé de me mettre en congé de sa direction."

Stéphane Tiki dénonce ce qu’il appelle une "polémique infamante ".

En tant qu'étranger, Stéphane Tiki peut prendre la présidence des Jeunes Populaires, mais il ne peut peut pas prétendre à des fonctions électives. Or, selon le Canard Enchaîné, il avait fait part en décembre de sa volonté de se présenter aux élections régionales de décembre.

Stéphane Tiki s'était fait remarquer par l'UMP pendant la campagne de la présidentielle de 2007 : un portrait signé Yannick Falt
écouter
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.