Cet article date de plus d'onze ans.

Le parti socialiste s'interroge sur l'organisation de son université d'été à La Rochelle

Le maintien de l'université d'été du Parti socialiste à La Rochelle, ville symbole désormais d'une lutte fratricide, est en débat chez les socialistes. Le sujet devrait être abordé, mardi 26 juin, lors d'un bureau national (BN) du parti.
Article rédigé par Francetv 2012
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
M Valls, M Aubry A Montebourg, F Hollande JM Baylet à la primaire PS à La Rochelle, le 27 août 2011. (AFP -)

Le maintien de l'université d'été du Parti socialiste à La Rochelle, ville symbole désormais d'une lutte fratricide, est en débat chez les socialistes. Le sujet devrait être abordé, mardi 26 juin, lors d'un bureau national (BN) du parti.

Le tweet de la compagne de François Hollande provoquera-t-il aussi la fin du traditionnel rendez-vous de rentrée du PS ?

A chaque rentrée depuis 1983, la famille socialiste se donne en effet rendez-vous le dernier week-end du mois d'août à La Rochelle. Mais après la défaite cuisante de Ségolène Royal contre le dissident Olivier Falorni, l'organisation d'une nouvelle édition fait débat. La question devrait être abordée lors du bureau national du PS mardi et tranchée d'ici fin juin.

Tâtonnements

"Deux solutions s'offrent : soit l'université d'été est maintenue à La Rochelle le dernier week-end d'août, soit elle n'est pas maintenue et on regarde comment utiliser les différents rendez-vous de la rentrée pour faire une autre rentrée politique du PS", selon un cadre du parti.

Deux questions se posent : "premièrement est-ce qu'on maintient La Rochelle, deuxièmement est-ce qu'on fait l'université d'été ailleurs, troisièmement, est-ce qu'on annule", explique Emmanuel Maurel, secrétaire national en charge de l'université d'été, assurant que le sujet ne "créait pas de tension" au PS.

Au sein du PS, certains soulignent que toutes les infrastructures sont déjà réservées et qu'il serait difficile et coûteux d'annuler, d'autres qu'il ne fallait pas "stigmatiser" ni "punir" cette ville.

Congrès du PS prévu à l'autonome

Autre sujet au menu du bureau national du PS mardi, l'organisation du congrès du parti.

Les dates des 26, 27 et 28 octobre devraient être validés et le choix de la ville arrêté entre Toulouse, Pau, Strasbourg, Angers, Saint-Etienne, Tours.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.