Le nouveau ministre de l'Intérieur entend "améliorer la sécurité partout", jusque "dans les villages"

Il ne s'agit pas de s'occuper que de la "Seine-Saint-Denis et Marseille", a expliqué Claude Guéant lundi à Chartres.Lors de sa première sortie dans ses nouvelles fonctions, l'ancien secrétaire général de l'Elysée a visité le groupement de la gendarmerie d'Eure-et-Loir à Lucé et la direction départementale de la sécurité publique à Chartres.

Claude Guéant, le 28 février 2011 à Chartres.
Claude Guéant, le 28 février 2011 à Chartres. (AFP - Lionel Bonaventure)

Il ne s'agit pas de s'occuper que de la "Seine-Saint-Denis et Marseille", a expliqué Claude Guéant lundi à Chartres.

Lors de sa première sortie dans ses nouvelles fonctions, l'ancien secrétaire général de l'Elysée a visité le groupement de la gendarmerie d'Eure-et-Loir à Lucé et la direction départementale de la sécurité publique à Chartres.

Le ministre nommé dimanche à l'Intérieur dans le cadre du mini-remaniement annoncé par le président Sarkozy, a expliqué avoir "voulu voir la façon dont se posent les problèmes de sécurité dans une agglomération moyenne et la façon dont la police et la gendarmerie s'organisaient pour répondre aux questions de sécurité dans un lieu qui n'est ni la Seine-Saint-Denis, ni Marseille."

"Il n'y a pas de questions de sécurité qu'en Seine-Saint-Denis et à Marseille. Il y en a aussi dans toutes les villes de France et dans les villages", a-t-il poursuivi.

"Tous les Français ont droit à la sécurité et mon combat sera de protéger tous les Français, d'améliorer la sécurité partout", a résumé Claude Guéant.