Cet article date de plus d'onze ans.

Le gouvernement qui envisage d'augmenter les cotisations des fonctionnaires présentera ses propositions le 15 juin

Info ou intox ? C'est un peu tôt pour le dire. Mais à une semaine de la présentation des propositions du gouvernement par Eric Woerth, cette annonce ne doit rien au hasard.Les Echos affirment par ailleurs que le gouvernement préparerait une taxe sur les revenus supérieurs à 11.000 euros par mois. Mesure qui toucherait 100.000 foyers.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre du Travail, Eric Woerth annoncera les propositions du gouvernement pour la réforme  des retraites le 15 juin (AFP - Mehdi Fedouach)

Info ou intox ? C'est un peu tôt pour le dire. Mais à une semaine de la présentation des propositions du gouvernement par Eric Woerth, cette annonce ne doit rien au hasard.

Les Echos affirment par ailleurs que le gouvernement préparerait une taxe sur les revenus supérieurs à 11.000 euros par mois. Mesure qui toucherait 100.000 foyers.

Actuellement le taux de cotisation retraite des 5,2 millions de fonctionnaires est de 7,85% contre 10,55% dans le privé pour un montant de retraite à peu près équivalent.

Et selon le Conseil d'orientation des retraites (COR), un point de relèvement des cotisations retraite des fonctionnaires rapporterait 720 millions d'euros.

"Sur le fond, la question de la cotisation, c'est une chose; la question du pouvoir d'achat en est une autre. Si on augmente la cotisation, que se passe-t-il pour le pouvoir d'achat des fonctionnaires, qui sont déjà à la diète depuis plusieurs années?", s'est interrogé mardi le secrétaire nationale de la CFDT, Jean-Louis Malys.

"Présenté comme ça, ce n'est pas une bonne annonce. Ca veut dire qu'on va baisser le pouvoir d'achat de 3 milliards d'euros, de façon uniforme", a-t-il souligné critiquant par ailleurs la méthode choisie par le gouvernement pour faire connaître son plan de réforme.

"J'en ai assez de cette réforme au goutte-à-goutte", a dit M. Mailly. "C'est insupportable, et c'est vraiment manquer de respect par rapport au débat qu'on doit avoir. Cette mécanique-là ne me plaît pas", a-t-il ajouté.

Force Ouvrière (FO) est sur la même ligne. Au final c'est "une baisse du salaire des fonctionnaires qui s'annonce", a déclaré Anne Baltazar, secrétaire générale des fonctionnaires FO, troisième syndicat de la fonction publique (17,1%).

"C'est un sujet sur lequel le gouvernement avait très envie de bouger", sur lequel FO n'était "pas complètement fermé" mais "ce qui ne va pas c'est que le gouvernement nous a dit qu'il ne compenserait pas la perte des rémunérations", a souligné Mme Baltazar qui prévient que "si c'est vraiment la piste que suit le gouvernement, on se battra pour qu'il y ait une compensation", a-t-elle ajouté.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.